Guinée : une fillette retrouvée décapitée et mise dans un plastique

0
280
Image d’archives

Mariam Cissé est le nom de cette fillette de deux (02) ans et six (06) mois retrouvée morte, découpée et mise dans un caoutchouc de couleur bleue, samedi, 03 juin 2017, au quartier Lambanyi dans la commune de Ratoma à Conakry.

Depuis 11 jours, la victime était introuvable. Sa famille a fait des annonces au niveau des radios et des réseaux sociaux. Ce n’est que cette journée (samedi), que sa mère, Bountouraby Sylla a reçu un coup de fil de son oncle paternel, l’informant de la tragédie. Une nouvelle qui a secoué la famille de la petite Mariam.

Le sac a été retrouvé dans la chambre du jeune frère au beau-frère de Bountouraby Sylla, maman de la victime, surnommé Pelé.

«Pelé est introuvable et ses parents se trouvent actuellement dans les mains du Commissariat de Lambanyi pour des fins d’enquête», selon Kadiatou Dioubaté, tante de la petite Mariam Cissé.

A préciser, que ces derniers temps, la capitale de la République de Guinée, Conakry, enregistre régulièrement des cas d’assassinat abominables. Après le lynchage d’un présumé voleur et l’assassinat d’un conducteur de moto-taxi, c’est le cas de cette innocente qui trouve la mort dans une situation horrible.

agp

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici