samedi, juin 15, 2024

Beijing : des journalistes guinéens à l’école de la coopération sino-guinéenne!

Des journalistes guinéens très intéressés à découvrir les réalités chinoises

Beijing, China : Une cinquantaine de journalistes de la presse nationale et des fonctionnaires en charge de l’information sont  en Chine. Ils prennent part à un séminaire de formation dans le domaine de l’information et de la Communication.

La cérémonie d’ouverture des travaux de ce séminaire a été marquée par trois discours. Ceux de la directrice du centre de formation du groupe de publication internationale de Chine Zhao Lijun, de son adjoint Li Hengtian et du porte-parole des participants, Alhasane Souaré directeur général du quotidien national guinéen, Horoya.
Organisé par le ministère chinois du Commerce à travers le centre de formation du groupe de publication internationale de Chine, le présent séminaire vise à renforcer les relations de coopération sino-guinéennes.
Au cours de la cérémonie d’ouverture, le directeur adjoint du centre de formation du groupe de publication internationale de Chine (CIPG) a pris la parole pour planter le contexte avec à la clef, le programme du séminaire. Le programme est structuré autour de trois parties: les conférences; les échanges avec les professionnels des médias chinois; et les visites de terrain de plusieurs rédactions et sites culturels à travers Beijing et provinces.
Après Li Hengtian,  Alhassane Souaré sera invité à livrer le mot des participants. Ainsi, au nom des participants, il a dit toute la satisfaction des participants à l’endroit des gouvernements guinéen et chinois pour l’occasion qu’ils leur offrent d’être imprégnés des relations sino-guinéennes et de les promouvoir au bénéfice des peuples guinéen et chinois.
Alhassane Souaré a rappelé dans l’occasion, pêle-mêle, quelques fleurons de l’amitié sino-guinéen. Telles la radiodiffusion télévision de Koloma.  Le porte-parole des participants a défendu avec insistance la thèse qui voudrait que les outils de l’information et de la communication soient au service du développement de nos pays.
Alassane Souaré s’adressant à l’assistance
« Aujourd’hui, la Chine a beaucoup à partager surtout dans le domaine des nouveaux médias où sont friands les jeunes journalistes présents à cette formation », rappelle-t-il.
« Les réalités de la Chine décrites en Guinée peuvent servir à développer le pays » insiste le directeur général du quotidien national Horoya.
La formation des jeunes, a-t-il poursuivi, est une priorité pour le gouvernement du Pr Alpha Condé, lequel l’a réitéré lors de sa visite officielle en Chine du 26 octobre au 5 novembre 2016.
Pour sa part, la directrice du centre de formation du groupe de publication internationale de Chine a mis en exergue la solidité des relations sino-guinéennes. Elle a rappelé que la Chine a établi ses relations diplomatiques avec le 04 octobre 1959.
La directrice Mme Zhao est à gauche
La Guinée devenait ainsi le premier pays africain à établir les relations diplomatiques avec la Chine. Depuis les deux peuples et gouvernements travaillent  à les raffermir davantage.
Zhao Lijun espère qu’ensemble, les attentes du séminaires seront comblées.
A suivre !
Depuis Beijing, Ismaël Camara

Latest

Newsletter

spot_img

Don't miss

spot_imgspot_img

Guinée : Immigration clandestine Mouctar Diakhaby nouveau ambassadeur de l’OIM s’active contre le fléau.

L’international guinéen Mouctar Diakhaby a été présenté dans la matinée de ce mercredi 05 juin 2024, comme nouveau ambassadeur de bonne de l’OIM, c’était...

Mission de haut niveau de la (CEDEAO) en Guinée pour discuter du développement du projet de câble sous-marin Amilcar Cabral

Le projet de câble sous-marin Amilcar Cabral vise à relier le Cabo Verde, la Gambie, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Liberia et la Sierra...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici