Guinée : sale temps pour Cellou, encore une défection à Pita !

0
509
Cellou-Dalein-Diallo-président-de-lUFDG

Le 14 juillet dernier Alpha Mamadou Kourou Diallo citoyen de la sous préfecture de Timbi Madina relevant de la préfecture de Pita jusque-là membre du bureau exécutif de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) a adressé une demande d’adhésion aux responsables du RPG -arc -en -ciel, le parti au pouvoir.

Dans cette demande, Alpha Mamadou Diallo a précisé que son adhésion au parti au pouvoir est irréversible et sans condition. Pour en savoir davantage sur cette décision de l’ ex membre de l’UFDG, votre quotidien guinée Time s’est entretenu le démissionnaire et il a expliqué que  » c’est tout a fait vrai maintenant je suis du RPG -ARC -EN -CIEL ,j’étais jusque là membre du bureau exécutif de l’UFDG. Deux motifs m’ont poussé à quitter le parti dirigé par Cellou Dalein Diallo. Premièrement : c’est un motif personnel et deuxièmement c’est l’action de développement du président de la république, le professeur Alpha Condé pour Timbi Madina. Vous le savez, l’homme doit savoir ce qu’il veut, être reconnaissant et puis savoir d’où il est, d’où il vient et d’où il va. Depuis 2010, l’année à la quelle le président Alpha Condé a accédé au pouvoir, plusieurs projets ont été réalisés dans notre sous préfecture…« 

Il poursuit :  » en termes de réalisations dans notre sous-préfecture, je citerais entre autres: trois écoles de six classes construites dans les localités de Baly, Sereboré et Tokosseré; un centre de santé construit à Bamikouré. Et puis 100 hectares ont été investis pour un barrage agricole dont la valeur est estimée à plus de 8 milliards de francs guinéens; six salles de classe construites au collège ainsi que la réalisation du centre de santé de Timbi Madina. Ce qui m’a fait le plus mal au sein de l’UFDG c’est que les responsables n’ont pas été reconnaissants à mon égard, après tout ce j’ai eu à faire pour ce parti. Pour le moment, aucun membre de l’UFDG ne s’est prononcé sur ma démission. Les responsables du RPG arc-en-ciel par contre m’ont accueilli à bras ouvert au sein de leur parti« .

Décidément, le temps continue d’etre mauvais pour l’UFDG et son leader, Cellou Dalhein Diallo. Il y a peu, c’est Aboubacar Soumah, qui claqué la porte du parti, puis c’est le tour des « fidèles » alliés Aboubacar Sylla et compagnie  qui ont pris leur distance d’avec l’UFDG et son leader Cellou Dalein Diallo. Sans oublier le fédéral de Kaloum…

Labé, Aissatou Diallo.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici