Guinée : Les « déçus et frustrés » rejoignent aussi le FNDC

0
415

Conakry, Guinée :  Le mouvement des « déçus et frustrés » invite le président de la République à ne pas changer la constitution sur laquelle il a juré de respecter et de la  faire respecter.

 

Pour le président de ce mouvement,  Thierno Oumar Camara,  le chef de l’Etat et lui ont signé un protocole d’accord en 2010 bien avant qu’il soit président. A l’en croire, Alpha Condé s’est engagé à ne pas faire de tripatouillage constitutionnelle.

« Nous avons, entre les deux tours présidentiels,  signé un protocole d’alliance politique avec le président Alpha Condé. Donc nous, Bloc des Forces Patriotiques, avons apporté sur un document les conditions de notre adhésion et nous sommes convenus avec Alpha Condé qu’il s’engage à remettre la constitution actuelle qu’il veut tripatouiller là, à un référendum pour lui conférer sa légitimité. Au moins pour ça, qu’il respecte sa parole » révèle Thierno Oumar Camara.

Pour mener le combat ensemble, le mouvement des déçus frustrés a adhéré au FNDC ( front national pour la défense de la constitution) .

Sekou Koundouno s’indigne de la situation qui prévaut dans le pays et  invite le président de la République à renoncer à toute révision constitutionnelle.

« Nous faisons une doléance à monsieur Alpha Condé, parce qu’il nous semble qu’actuellement,  il est très mal entouré et qu’il est dans un environnement qui risque de lui causer d’énormes conséquences. Nous sommes convaincus au niveau du FNDC qu’une bande d’imposteurs est entrain de préparer un coup d’État constitutionnel. On ne se laissera ni intimider, ni menacer. Nous ferons usage de tous les moyens constitutionnels afin que monsieur Alpha Condé s’en aille à partir du 21 décembre 2020″t-il

Le conférencier n’a pas oublié de mettre un accent particulier sur les articles 34 et 154 de la constitution, sur lesquelles Alpha Condé a été élu.

Aminata Babou Condé

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici