Décryptage : Trop de «remerciements » dans le discours de Khader Barry, remplaçant de Yéro

0
1165

Conakry, Guinée : Comme d’habitude, le nouveau ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Khader Yacine Barry, a eu droit à sa cérémonie d’installation officielle. Le successeur de Yéro Baldé n’ a pas failli, non plus, à la règle : chapelet de « remerciements » envers les bienfaiteurs. Décryptage.

Gratitude

D’abord, son discours commence en rendant hommage au signataire de son décret, le président de la République, Pr Alpha Condé.

« 

 exprimer toute ma gratitude à S.E.M le Président de la République, Professeur Alpha CONDE pour m’avoir choisi parmi tant de guinéens méritants, pour occuper cette haute fonction de Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique.

« Par cet acte, dit le ministre de l’Enseignement supérieur, le Président de la République, matérialise une fois de plus, sa volonté politique et sa détermination à promouvoir les jeunes et à favoriser les mutations générationnelles dans le processus de développement de notre pays.« 

« Remerciements aux anciens Premiers ministres »

Khader Yacine Barry n’est pas un inconnu dans la haute sphère administrative. Car il a été successivement  » conseiller économique, dconseiller spécial et Ministre conseiller spécial auprès du Premier Ministre ».

Et « C’est l’occasion pour moi de remercier les anciens Premiers Ministres Mohamed Said FOFANA et Mamady YOULA ainsi que l’ensemble des collègues de la Primature et, sans exception, pour leur franche et fructueuse collaboration pendant toutes ces longues années. A cet instant, j’ai une pensée pieuse pour une grande dame, feue Mama Kassory BANGOURA, ancienne chef de cabinet. »

Le premier ministre actuel, Kassory Fofana, a également bénéficié de quelques lignes.

« Permettez moi de rendre un hommage appuyé à Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Dr Ibrahima Kassory FOFANA. Monsieur le Premier Ministre, je ne saurais vous remercier pour la confiance que vous m’avez accordée depuis votre arrivée à la Primature et les précieux enseignements prodigués. Je voudrais vous dire tout mon respect et toute mon estime pour votre sens élevé du devoir, votre profond attachement aux valeurs de partage, d’ouverture et de tolérance ainsi qu’aux vertus de la compétence et du travail » soutient M. Barry.

Encore au Président de la République

« Je voudrais vous réitérer mes sincères remerciements pour la confiance que vous ne cessez de me renouveler depuis 2011 et vous réaffirmer tout mon engagement et ma détermination à accomplir loyalement la nouvelle mission que vous m’avez confiée. » Excusez du peu.

D’aucuns pensent que cette litanie de remerciements est l’expression de l’éducation inculquée à l’homme par sa famille. Et le ministre de l’Enseigneur supérieur le note.

« Je voudrais réserver une pensée toute particulière à mon défunt père, Feu Almamy Ibrahima BARRY, dont je mesure au fil des années le poids de l’éducation, des valeurs et de l’amour de la patrie, qu’il a su farouchement m’inculquer. Je voudrais dédier cette nomination à ma valeureuse mère, à mon adorable épouse, ici présente, mais également à la grande famille réunie aujourd’hui et dont le soutien n’aura jamais fait défaut depuis mon retour en Guinée » achève-t-il.

A propos de ses fonctions, le nouveau mesure à juste titre ce qui l’attend.

« C’est pour moi, un honneur et un privilège de prendre la direction de ce département, qui constitue l’un des plus grands viviers de compétences académiques et joue, par conséquent, un rôle majeur dans la construction des bases de notre développement. En effet, de la performance de notre système éducatif dépendra notre capacité à hisser la Guinée au rang des pays émergents. En tant que nouveau Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, mon action s’inscrira dans une dynamique de continuité et de consolidation des importants acquis du département.

J’ai pu en effet apprécier dans mes précédentes fonctions la pertinence des chantiers engagés avec succès au cours de ces dernières années par le Ministère.

Le chemin paraît donc balisé et conformément à la lettre de mission de Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, les priorités du département resteront axées en autres sur :

1.    l’amélioration de la Gouvernance des institutions ;

2.    le renforcement des compétences et la motivation du personnel ;

3.    l’amélioration de l’accès à l’enseignement supérieur et de l’équité ;

4.    le développement de l’enseignement numérique ;

5.    la mobilisation des financements et la diversification des ressources ;

6.    l’amélioration de la qualité des enseignements, des apprentissages et de la recherche et ;

7.    la promotion de la coopération universitaire, scientifique et technique. »

Dans tout son discours, le nouveau ministre ne fait en aucun moment mention à Abdoulaye Yéro Baldé, son prédécesseur, qui a démissionné de ce poste dans un contexte socio-politique tendu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici