Incendie de la citerne à Tombolia : Cinq des Six suspects arrêtés (Police)

0
1089

Conakry, Guinée : Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile a animé un point de presse ce jeudi pour faire le point sur les multiples incendies enregistrés à Conakry mais singulièrement celui du camion citerne de 40.000 litres de carburant incendié à Tombolia par des individus qui ont été identifiés et arrêtés.

A ce jour, ils sont cinq(5) sur les six (6) suspects arrêtés pour cet acte que la police qualifie de criminel et bien planifié par des personnes en liens avec le FNDC. A l’entame de sa communication, le Directeur central de la police judiciaire est revenu sur les circonstances dans lesquelles l’incendie a eu lieu.

« Dans la nuit du 26 au 27 février dernier, des individus malintentionnés ont mis le feu sur un camion citerne au quartier Tombolia auprès de la station d’essence, dans la commune de Matoto. Il s’agit d’un groupe de six (06) personnes identifiées dont cinq (05) sont interpellées à savoir : Sidiki Sangaré qui a aspergé la remorque et le tracteur de la citerne de 10 litres d’essence, il a mis le feu sur le camion. Ali Badara Soumah qui est le motard qui a conduit le groupe sur le lieu et a attendu après action pour les faire fuir. M. Sacko communément appelé Fiston qui a apporté les 10 litres d’essence ; Amadou Diogo Barry, dénoncé comme étant le commanditaire et le chef des opérations ; Ousmane Sacko appelé « Grand Joe » qui a dirigé les réunions préparatoires des actions violentes qui devraient être menées dans le cadre des actions de résistance du FNDC » informe le commissaire Fabou Camara.

Après avoir évoqué le déroulement des opérations qui ont conduit à l’arrestation des prévenus, le directeur central de la police judiciaire rassure la population pour éviter d’éventuels incendies.

« Nous avons réussi a les situer par leurs communications régulières téléphoniques et de réseau dans les milieux ci-après 1, Amadou Diogo, dans la zone de Matoto, notamment à Lansanayah et à Tombolia. 2, Fiston, dans les secteurs de la Minière, notamment à Hafia, Matam et aussi à Lansanayah. 3, Aly Badara Soumah dans le secteur de Matam et Sidiki Sangaré et Sacko ayant été déjà interpelés. Ainsi, nous avons réussit quelques jours après à interpeller les cinq personnes sur les six. Le nommé Fiston faisant objet de recherche active, la procédure a été dressée par procès verbal et déposée au tribunal de première instance de Mafanco. Les éléments sortis de nos enquêtes ont permis de sortir des analyses ci-après : Il ya eu effectivement une réunion préparatoire pour l’exécution de cette action violente d’incendie criminel, un fait prévu et puni par les dispositions légales du code pénal et du code de procédure pénal de la République de Guinée » détaille-t-il.

Le commissaire Fabou Camara a invité la population à être très vigilante sur des actions de violences qui se font actuellement. Il a enfin invité la population à aider les services de défense et de sécurité pour interpeller ceux qui commettent les violences.

Moise Rama Fils

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici