Carburant : « le prix qui est fixé ne nous convient pas » (Syndicat USTG)

0
851

Conakry, Guinée : L’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (USTG) dit ne pas être satisfaite de la baisse du prix du litre du carburant à la pompe à 9000 francs guinéens.

« C’est une bonne décision, bien qu’à nos yeux en tant que syndicaliste, elle est disproportionnée par rapport à la baisse du prix du baril à l’échelle internationale qui est de 20 dollars américains. Mais vaut mieux avoir ça que rien, je pense que le gouvernement devrait aller plus loin. Aujourd’hui le prix ne devrait pas être a 9.000 francs » analyse le secrétaire général de l’USTG.

M. Sow promet qu’en « tant que fédération syndicale du secteur financier, nous allons faire des propositions pour que cette flexibilité soit mieux améliorée. »

La flexibilité des prix a été respectée par le gouvernement, à l’en croire, est respectée.

« Ils ont respecté la flexibilité en baissant le prix, mais le prix auquel ils vendent, ils devraient le faire moins que ça. Nous ne sommes pas contents car le prix qui est fixé ne nous convient pas » martèle-t-il.

Le syndicat annonce des propositions au gouvernement dans le but de soulager les travailleurs et les citoyens.

Moise Rama Fils