Candidature à la présidentielle : « Dr Ousmane Kaba et Me Abdoul Kabèlè Camara se sont auto-exclus du FNDC » (Sékou Koundouno)

0
529

Face à leur incapacité d’empêcher l’adoption d’une nouvelle Constitution, certains partis politiques membres du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) ont décidé de participer à l’élection présidentielle du 18 octobre prochain. Ce qui est de facto la reconnaissance de la Constitution issue du référendum du 22 mars dernier. Surtout que cela permet au Président Condé d’avoir un troisième mandat, mais son premier de la 4ème République.

La rédaction de guineetime.info a joint M. Sékou Koundouno, chargé de la planification et de la stratégie du FNDC, pour connaître sa réaction face à la candidature annoncée à l’élection présidentielle du président du PADES, Dr Ousmane Kaba et celui de RGD, Me Abdoul Kabèlè Camara, tous membres du FNDC. Pour lui, ils se sont auto-exclus de façon officielle des rangs du FNDC même s’ils continuent toujours à revendiquer leur appartenance au FNDC. M. Koundouno soutient qu’on ne peut pas retirer la paternité de quelqu’un à ne pas se réclamer de l’esprit FNDC. « Le plus important pour nous est que Dr Ousmane Kaba du  PADES et Me Abdoul Kabèlè Camara du RGD se sont auto-exclus du FNDC. Donc, par conséquent, ils ne sont plus dans les instances du FNDC. On a dit quiconque mets son pied sur la ligne rouge et essaie d’aller sur le chemin interdit, s’auto-exclut d’office du FNDC et ce principe est applicable à toutes les entités du FNDC. Donc, à ce niveau, il n’y a pas match et il n’y a pas à polémiquer », a martelé le Chargé de la planification et de la stratégie du FNDC, Sékou Koundouno.

Attendons de voir si les prochaines manifestations annoncées par le FNDC verront la participation de ces deux hommes politiques (Dr Ousmane Kaba et Me Abdoul Kabèlè Camara) qui clament haut et fort qu’ils sont toujours du Front.

Moise Rama Fils