Après sa réélection, Alpha Condé « tend la main à toutes les compétences »

0
405

Conakry, Guinée : le président Alpha Condé, dont la réélection a été confirmée par la Cour constitutionnelle ce samedi 07 novembre, a livré un message via sa page Facebook, à l’endroit de ses militants, y compris au peuple de Guinée.

Le vainqueur de l’élection présidentielle a exprimé sa gratitude «très sincèrement » à l’ensemble du peuple de Guinée «pour sa maturité politique ayant permis le déroulement jusqu’à son terme du processus électoral dans notre pays. Je remercie tous les militants, sympathisants ainsi que toutes celles et tous ceux qui ont voté en faveur du RPG Arc-en-ciel et donc pour moi le 18 octobre 2020 », peut-on lire sur sa page facebook.

Toutefois, le président Condé indique que sa victoire est dédiée «à tous les Guinéens, qu’ils aient voté pour moi ou non car ce qui compte, au-delà de nos différences, c’est la République de Guinée que nous devons tous mettre au-dessus de nos ambitions personnelles, fussent-elles légitimes ».

«C’est le moment de taire nos contradictions afin qu’ensemble, dans l’unité et la concorde, nous nous retrouvions pour faire face à l’essentiel : le développement socio-économique de la Guinée et par conséquent l’amélioration des conditions de vie des populations sur l’ensemble du territoire national » poursuit-il.

« Je prends l’engagement d’œuvrer fermement, dit le président élu, dans ce sens dès l’entame de ce premier mandat de la quatrième république. Je réitère ma main tendue à toutes les compétences du pays, indépendamment de leur origine ou de leur appartenance politique à se joindre à nous, dans une dynamique inclusive qui tient compte des aspirations de chacun, pour continuer à bâtir dans la paix, la Guinée de nos rêves. Que toutes et tous trouvent ici l’expression de ma profonde gratitude. C’est votre victoire, Guinéennes et Guinéens ! », a-t-il mentionné sur sa page Facebook cet après-midi.

Pendant ce temps, le principal parti de l’opposition l’UFDG rejette cette réélection, qu’il juge ainsi comme « l’assassinat de la démocratie et l’Etat de droit en Guinée » a réagi le leader de l’UFDG Cellou Dalein Diallo