Lutte contre la corruption : Les conseils du président du CNOSCG au Président Alpha Condé

0
308

Conakry-Guinée : L’affaire de présumé « détournement » de deniers publics d’une valeur de 200 milliards de nos francs pousse les organisations de la société civile, notamment le Conseil National des Organisations de la société Civile Guinéenne a exigé la déclaration des biens des ministres avant et après leurs prises de fonction.

« Il y a une dizaine de structures qui rentrent dans la lutte contre la corruption. Donc, ça souffre d’un manque de cohérence, un manque de coordination, d’efficacité et surtout un manque de visibilité. Je prends l’Assemblée Nationale, la Cour des Comptes, l’Agence Nationale de Lutte contre la Corruption, l’Inspection d’État, l’Autorité de Régulation des Marchés Publics, le Vérificateur Général qui vient d’être crée récemment… Tout ceux-ci jouent le même rôle et on n’a pas d’actions et de résultats concrets », dénonce Dr Dansa Kourouma avant de conseiller le Président Alpha Condé en ces termes : « Il faut que le Président de la République met en place un groupe d’experts pour interroger et diagnostiquer institutionnellement le dispositif légal de lutte contre la corruption pour qu’on ait un organe fort qui puisse coordonner et centraliser les actions de toutes les autres structures engagées dans la lutte contre la corruption. Sinon, c’est de la poudre qu’on jette dans les yeux de la population parce qu’il n’y aura pas du tout de résultats ».

Pour le Président du CNOSG, cela permettra de contrôler leurs avoirs. Parallèlement à cet souhait, Dr Kourouma martèle qu’il faudra aussi lutter contre la pléthore des structures de lutte contre la corruption. « Déclaration des biens avant de rentrer en fonction et déclaration après la cessation des fonctions. Tant qu’on n’a pas les structures nécessaires qui peuvent contrôler cela dans une cohérence parfaite, on ne peut pouvoir accuser un cadre, on ne peut avoir des éléments factuels de preuves contre les cas d’enrichissement illicite », conclut-il.

Moïse Rama Fils