Rentrée scolaire 2020-2021 : Faible affluence des élèves dans les écoles de la commune de Kaloum

0
248

Conakry-Guinée : Comme annoncé par les autorités du système éducatif, les élèves guinéens ont repris le chemin de l’école ce mardi 1er décembre 2020. Une rentrée scolaire marquée par la pandémie de Covid-19 dans le pays.

Dans la commune de Kaloum, on constate une faible présence des élèves dans plusieurs écoles, mais par contre on note une forte affluence d’autres écoles. C’est le cas de  l’école primaire du Centre, situé dans le quartier Koulewondy. Ici, les élèves sont heureux de reprendre le chemin de l’école. « Je suis très très content de revenir à l’école. Parce que l’école est bonne. Elle a  beaucoup d’importance », affirme Ahmed Sékou Camara, élève du CM1. Même son de cloche chez M’Mawa Camara, élève de la même classe : « Je suis très heureuse, nous sommes arrivées de bonne heure, on nous a donné des bavettes pour éviter la Covid-19. Je suis prête pour commencer ».

Non loin de là, à l’école primaire Federico Mayor, situé dans le quartier Sandervalia, rien n’est prêt de ce côté, puisque l’école refait encore sa toilette. A Almamyah, au collège Château d’eau, sur près de 1 000 élèves programmés, seulement une trentaine a répondu à l’appel. Un état de fait que déplore M. Abdoulaye Demba, principal de cette école : « Sur un effectif de 20 enseignants en situation de classe, tous les 20 sont-là dont 5 femmes. A la montée des couleurs, sur un effectif de 946 élèves, il n’y avait que 32 élèves présents. Nous nous demandons aux parents d’élèves de laisser les enfants venir à l’école même-ci ils ont des anciennes tenues. Donc, on leurs demande de laisser les enfants venir à l’école parce que c’est l’école qui forme ».

Conscient des manquements de l’année dernière, M. Alpha Amadou Diallo, directeur de l’école primaire du Centre rappelle les défis à relever cette année. « C’est de renforcer les mesures sanitaires, ensuite sensibiliser les enfants, donner beaucoup plus d’informations et surtout se battre pour que cette année soit une année de réussite, une année de succès, que nous ne connaissons pas des perturbations cette année aussi, nous ne souhaitons pas et je suis sûr qu’il n’y en aura pas », affirme-t-il.

Cette rentrée scolaire reste marquée par la pandémie de Covid-19 dans le pays. Dans les différentes écoles visitées, le respect des mesures barrières était de mise. Le gouvernement guinéen a doté les écoles de kits sanitaires. Chose qu’approuve d’ailleurs le principal du Collège château d’eau. « Le gouvernement a fait ce qu’il devrait faire parce qu’il n’y a pas une classe dans ce collège château d’eau qui n’a pas son kit. Les mesures barrières sont respectées, l’État par le biais du MENA a fait son mieux », renchérit-il.

Oumar Camara