Économie : Le gouvernement guinéen se félicite de l’obtention du FEC

0
319

Conakry-Guinée : En conférence de presse conjointe ce jeudi 10 décembre, le gouvernement guinéen à travers les ministres du Budget, de l’Economie et des Finance, mais aussi du Plan, a salué l’exploit accompli depuis l’indépendance avec la conclusion d’un programme monétaire international.

Depuis 1958, la Guinée n’a jamais conclu un programme avec le Fond Monétaire International. En dépit de la pandémie du au coronavirus, elle vient de conclure avec cette institution monétaire internationale la 5ème et la 6ème revenue au titre de la Facilité élargie du crédit (FEC) a rappelé le ministre du Budget, Ismaël Diabaté. « Les revues ont été concluantes, mais aussi la manière a été bonne. Il faut s’en féliciter pour dire que le Président Alpha Condé s’est inscrit dans une dynamique vertueuse de la conduite des affaires économiques, financières et monétaires », souligne avant d’ajouter que le taux de croissance projeté qui était de 6% a été ramené à 5, 2%. Même que le taux moyen de l’inflation qui était projeté pour 8,6% a aussi été haussé à 10,2%. « En terme d’analyse d’agrégat économique, lorsqu’on touche aux taux de croissance, tous les autres agrégats suivent et du coup, cela nous a ramené à revoir les prévisions attendues au titre des recettes. Il était exactement prévue 21 706 milliards qu’on a ramené à 21 364 milliards soit une baisse de 2% », précise le ministre Ismaël Dioubaté.

Les dépenses, quant à elles, ont augmentée de 0,4% en se situant à 26 milles 829 milliards contre 26 mille 731 milliards initialement prévue. Ce qui implique que les recettes baissent de 2 pointes de bases et les dépenses augmentent de 0,4% de point de base qui s’explique par le plan de riposte au COVID 19 qu’a initié le gouvernement depuis 8 mois.

Mme. Mama Kany Diallo, ministre du Plan, parle de grande performance : « Le Fond a eu confiance à notre façon de travailler et surtout ils ont été convaincus par les mesures que nous avions mis sur la table pour non seulement redresser l’économie, mais surtout pour mettre l’économie sur une trajectoire de croissance soutenue. C’est pour cela que pendant la pandémie, avec toutes les difficultés que le monde a traversé et continue à traverser, l’appui des partenaires n’a pas faibli ».

L’économie guinéenne a bénéficiée de 175 millions de dollars dont 148 millions du Fond Monétaire International (FMI) au titre de la Facilitée rapide de crédit.

Moïse Rama Fils