Ministère des Affaires étrangères : Mamadi Touré passe la main à Ibrahim Kalil Kaba

0
178

Conakry-Guinée : Ce vendredi 29 janvier, Mamadi Touré, ministre sortant des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger, a passé la main au ministre entrant, Ibrahim Kalil Kaba, précédemment ministre Chef de cabinet à la Présidence de la république. Il prend les rênes de la diplomatie guinéenne.

Cet événement à dimension diplomatique a connu la présence d’un parterre d’invités venus de la sphère gouvernementale pour être le témoin de ce moment solennel entre le ministre sortant Mamadi Touré et le nouveau ministre IKK.

Très ému, le ministre sortant Mamadi Touré a déclaré : « Cette marque de confiance renouvelée du Chef de l’Etat m’a permis d’apporter ma modeste contribution à l’édification d’une Guinée forte, prospère et respectée sur la scène internationale. Une singularité de la diplomatie est que l’essentiel du travail se fait discrètement. Cela s’explique à tort ou à raison que lorsque la diplomatie fonctionne personne en parle, mais lorsqu’elle ne fonctionne pas, tout le monde s’en plaint, que j’ai apprise auprès de Affi Annan, ancien Secrétaire général des Nations Unies ».

Poursuivant son intervention, l’ancien chef de la diplomatie guinéenne n’a pas manqué de rappeler les acquis de sa gestion depuis 2017. « Ma nomination à la tête du département des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger a coïncidé avec la présidence guinéenne de l’Union africaine, l’organisation de la conférence diplomatique en mai 2020, augmentation substantielle des primes des diplomates, l’exemption des visas entre la Guinée et l’Emirat Arabe Unis, la mise en place du Forum de la diaspora », a souligné l’ancien représentant de la Guinée auprès des Nations-Unies.

Une journée d’émotion qui marque une nouvelle ère de la diplomatie

En bénéficiaire du décret le 19 janvier dernier, le ministre entrant des Affaires étrangères et des guinéens, Ibrahim Kalil Kaba, a exprimé sa gratitude à l’égard du Président de la république, le Pr Alpha Condé et le Premier ministre Dr Ibrahima Kassory Fofana. « Au moment où je m’apprête à prendre officiellement fonction, je rends hommage au puissant Allah pour m’avoir destiné cette haute fonction au service de notre cher pays, la Guinée. Je voudrais ensuite exprimer de manière simple ma reconnaissance à son excellence le Président de la république, le Pr Alpha Condé, pour la confiance qu’il a bien voulu placer à ma modeste personne pour servir à ses côtés pendant ces neuf dernière années. Ma conviction a toujours été que la meilleure manière de traduire cette gratitude consistait à servir en toute circonstance de manière loyale, dans le respect de l’éthique, des valeurs républicaines et avec la culture de résultats. Je m’engage devant vous à donner le meilleur de moi-même », a-t-il déclaré.

Enfin, Ibrahima Kalil Kaba a promis de poursuivre les jalons posés par son prédécesseur et aussi d’encourager respectivement la carrière diplomatique et consulaire pour les diplomatiques sur place.

Amara Touré