Détention d’Amadou Djouldé Diallo : l’AGEPI prévoit des actions pour sa libération (président)

0
281

Conakry-Guinée : Ce vendredi 5 mars, le Président de l’Association Guinéenne des Éditeurs de la Presse Indépendante (AGEPI) a condamné la détention du journaliste sportif et historien, Amadou Djouldé Diallo. Pour Alpha Abdoulaye Diallo, cette arrestation de l’un des plus célèbres journalistes du pays n’est qu’une tentative de musèlement de la presse et une atteinte à la liberté d’expression.

Le premier responsable de l’AGEPI demande ainsi une union sacrée de toutes les associations de presse pour sa libération. «Nous estimons que le rôle des medias est crucial dans la démocratie, il ne peut y avoir de démocratie sans opposition et donc, pas de démocratie sans critique. Je crois que c’est ce que le doyen Amadou Djouldé Diallo a eu à faire, il n’a fait que critiquer la gouvernance tout simplement (…) Nous allons mener des actions pour mettre la pression et permettre la libération d’Amadou Djouldé Diallo. Parce qu’il n’est pas simplement un journaliste, il est un journaliste expérimenté connu et reconnu sur le plan africain et international », dit le numéro 1 de l’AGEPI qui se dit déçu qu’à chaque fois qu’un journaliste est trainé devant la justice ou se retrouve en prison. « Nous sommes vraiment déçu de constater que c’est l’État guinéen même qui est en train de faire en sorte que le pays régresse en matière de liberté de la presse », a-t-il déploré.

Moïse Rama Fils