Violation des droits humains : l’ONG Avocats sans frontières Guinée présente un projet de documentation des cas

0
409

Conakry-Guinée : L’ONG Avocats sans frontières Guinée (ASF-GUINEE) était ce jeudi 25 mars 2021 devant les médias à la Maison commune des journalistes à Kipé. Cette organisation de défense des droit de l’homme a annoncé le lancement prochain d’un projet de défense des droits de l’homme, mais aussi des démunis.

Crée en 2009 par des juristes et avocats guinéens, l’ONG Avocats sans frontières Guinée se fixe pour objectif de défendre les droits de l’homme dans le but de contribuer à son édification. Avec l’accompagnement de ses partenaires, ASF-Guinée lancent un projet intitulé documentation des cas de violation des droits de l’homme dans la zone spéciale de Conakry et dans les communes urbaines de Coyah et de Dubréka en cette période de la pandémie coronavirus.

« La mise en œuvre de ce projet consistera à documenter des cas de violations des Droits de l’homme, puis une assistance juridique sera apportée à certaines victimes et aux certains cas ayant aboutis à une procédure judiciaire. Ce présent projet a des objectifs spécifiques qui se déclinent en activités pour lesquelles des résultats sont attendus. Nous en aurons entre autres, documenter des cas de violation des Droits de l’homme dans la zone de Conakry et dans les communes urbaines de Coyah et Dubréka », a dit Me Faya Gabriel Kamano, l’un des conférenciers avant d’ajouter : « La formation des équipes d’enquêteurs à la technique en collecte d’information en matière de violations des droits humains et les attitudes à adopter face aux victimes et témoins. L’enquête et la documentation des cas de violation des droits de l’homme dans la zone de Conakry et dans les communes urbaines de Coyah et Dubrékaé.

Une action de plaidoyer auprès de certains fonctionnaires du ministère de la Justice afin de les sensibiliser sur les aspects des violations des droits humains surtout ceux qui sont en charge du contrôle des services de police judiciaire sera également effectué par l’ONG.

Moïse Rama Fils