Promesses : ABLOGUI ne lâche pas Alpha Condé

0
239

Conakry, Guinée : L’Association des Blogueurs de Guinée (ABLOGUI) a le huitième rapport de sa plateforme Lahidi. Ce rapport est l’analyse des différentes promesses et engagements officielles faites par le Président Alpha Condé dans sa gouvernance de 2020-2026 et de son gouvernement.

A l’issue de l’analyse, Ablogui dit avoir répertorié 354 promesses issues de plusieurs programmes tels que le programme de gouvernance 2020-2026 ou 200 promesses ont été tenues, de la déclaration de politique générale du Premier Ministre, Ibrahima Kassory Fofana avec 113 promesses. 

«Nous avons constaté dans notre analyse que le secteur de l’économie, des mines et de l’éducation nationale ont les plus grands nombres de promesses. Cela s’explique par le fait que ces secteurs-là on quand-même une grande place dans la vie nationale » a lancé le président Alpha Diallo et de poursuivre

En ce qui concerne le secteur de l’économie et des finances, les secteurs qui comptent le plus de promesses, poursuit-il, nous en avons répertorié 49. Soit 14% des promesses dans ce rapport et une bonne partie de ces promesses concernent des réformes qui, souvent ont débuté les années antérieures selon le gouvernement, qu’il compte poursuivre les prochaines années.

« Au nombre des prochaines réformes années, il y’a l’engagement du chef de l’État de réformer les mécanisme de passation du marché des contrats publics de l’État, de lutter contre l’évasion fiscale et de conclure des contrats de performances avec l’ensemble des entité publiques impliquées dans l’effort de mobilisation des recettes » souligne le conférencier.

Si le taux des promesses dans d’autres secteurs est élevé, le secteur du tourisme et de l’hôtellerie est le parent pauvre de toutes les promesses du chef de l’État. Ce secteur enregistre le plus faible nombre de promesses avec seulement deux(2) promesses. Parlant du secteur des Mines, Alpha Diallo révèle vingt-neuf (29) promesses dont dix-huit (18) sont issues du programme de gouvernance 2020-2026 du président de la République.

«Dans ce secteur, nous avons quand-même noté la volonté du Président de la République d’accroître la production minière, de construire de nouvelles infrastructures de l’industrie extractive. Donc, cela se traduit par des engagements comme par exemple passer la production de l’alumine de 600 tonnes actuellement à 1,6 millions de tonnes en 2025. Et à plus de 4, 5 millions de tonnes à l’horizon 2030. Il ya la promesse d’augmenter la production de l’or de 13 tonnes en 2019 à 18 tonnes en 2025. L’objectif est de passer à 50 tonnes à l’horizon 2030. Il y a aussi des promesses de construction de trois(3) usines de transformation de la bauxite en alumine. Dans le secteur de l’éducation, il a le même nombre de promesses de celui des mines, là, le Président de la République semble plutôt prioriser l’enseignement technique et la formation professionnelle » mentionne t-il

A noter qu’à cause du caractère imprécis de certains engagements, la plate-forme n’a pu évaluer que 263 promesses.

Moïse Rama Fils