Insalubrité au marché Km36 : les vendeuses mobilisées

0
215

Conakry, Guinée : Très tôt ce 11 septembre, les femmes du marché Km 36 sont massivement sorties pour montrer leur soutien à la nouvelle autorité du pays, dirigée par le colonel Mamady Doumbouya. Ces femmes se sont mises à nettoyer le grand marché de Coyah, qu’on appelle Km 36.

Depuis très longtemps, le marché du Km 36 était invivable, à cause de ces immondices déposées partout par certains citoyens de la localité.


Ces femmes étaient réparties en groupement, composé des vieilles, des jeunes filles et des hommes. Tous munis des balais, des pèles ou encore des charrettes. Motivées à fond pour rendre le marché de 36 viable, mais surtout apporter une certaine convoitise.

De l’intérieur du marché jusqu’au bord de la route en passant par les coins et recoins du marché, on voyait ces courageuses femmes de la préfecture de Coyah déterminées pour assainir cet espace public.

Ramatoulaye Soumah du femme leader se dite satisfaite.  » aujourd’hui nous sommes heureuses. Car, l’armée a entendu notre cri de coeur, les femmes étaient étaient au bord du gouffre en Guinée y compris les jeunes universitaires qui sont en chômage. »


Donc poursuit elle « la prise du pouvoir par le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya est un ouf de soulagement pour bon nombre des guinéens particulièrement nous les femmes de 36.


Avant, cet espace public était invivable, personne n’avait pris l’initiative de mobiliser autant des personnes pour éloigner ces tas d’ordures qui nous entouraient.


Une d’elle « invite aux autorités en place, à être très prudentes, pour ne pas commettre les mêmes erreurs que le capitaine Moussa Dadis Camara. Alors nous sommes toutes derrière la junte pour le développement de notre grande nation ».

De son côté, Sia Koudouno, vendeuse au même marché renchérit.

« Je suis très contente du Lieutenant colonel Mamady Doumbouya, qui a presque libéré tout le monde dans l’enfer. Parce que, les guinéens étaient dans l’enfer, la vie était devenue chère, on ne mangeait presque pas à notre faim. Donc, nous voir aujourd’hui sous le soleil, c’est vraiment un sentiment de joie qui nous anime aujourd’hui. Mais je voudrais exhorter le président du CNRD de penser entièrement à sa population guinéenne « .

Cet acte salvatrice, d’une première sous l’ère CNRD dans cette localité est autant apprécié et symbolique, permettra ainsi de réduire l’insalubrité à la rentrée de la capitale Conakry.

Même si, il est très difficile de comprendre pourquoi une telle action de ces groupements n’a été visible depuis plusieurs années. Et pourquoi elle coïncide seulement après la chute du régime défunt?

Dans une déclaration lue ce samedi à la RTG, la junte au pouvoir a demandé aux Guinéens de s’abstenir de tout mouvement de soutien en sa faveur.