Année scolaire 2021-2022 : la FEGUIPAE plaide pour la réduction des frais de scolarité

0
166

Conakry-Guinée : Le ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation a organisé ce mardi 12 octobre à Conakry l’atelier préparatoire de la rentrée scolaire 2021-2022. Il s’agit de tous les directeurs préfectoraux de l’éducation, les inspecteurs régionaux et les cadres dudit ministère.

Une occasion qu’a mis à profit Mme. Adama Sow, présidente de la Fédération Guinéenne des Parents d’élèves, Étudiants et Amis de l’École pour faire des plaidoyers à l’endroit des fondateurs d’école pour réduire le prix de la scolarité cette année. «Nos attentes, c’est qu’un canevas soit conçu et qui va aider tous les enfants à réussir vu que tous les acteurs du système sont-là. Donc, c’est un travail qui implique tout le monde, un travail concerté donc le résultat qui sera obtenu engagera tout le monde. Et surtout, nous souhaitons qu’il n’y ait pas de grève syndicale ou politique cette année. Qu’il ait un faible taux de contamination de cette pandémie que nous sommes en train de vivre aujourd’hui», a souhaité la présidente de la FEGUIPAE.

Aux fondateurs des écoles privées du pays pour une réduction des tarifs scolaires, elle a plaidé : «C’est un plaidoyer que nous leur faisons. On ne peut pas les imposer. Nous comptons faire des plaidoyers auprès de ces fondateurs et promoteurs des écoles privées. C’est déjà envisagé, nous sommes sur le processus et aller vers eux».

Pendant 4 jours, ces cadres de l’éducation guinéenne vont établir une sorte de feuille de route pour un bon déroulement du calendrier scolaire. Il permettra aussi d’analyser les actions conduites pendant l’année scolaire écoulée et d’en apprécier les résultats.

Moïse Rama Fils