Agression du 22 novembre 1970 : «Le Président Alpha m’a toujours dit qu’il n’a pas participé à cette agression» (Alhousseiny Makanera Kaké)

0
271

Conakry-Guinée : Condamné par contumace par le premier régime pour son participation à l’agression du pays le 22 novembre 1970, en plein mois de Ramadan où une centaine de guinéens furent tués, Alpha Condé a toujours été cité dans cette autre page sombre de l’histoire guinéenne comme l’un des commanditaires.

Interrogé sur la participation du président déchu à cette agression, l’ancien député et membre du bureau politique national du RPG Arc En Ciel, Alhousseiny Makanera Kaké, a révélée que Alpha Condé lui a toujours dit qu’il n’a jamais participé à ces événements. «Moi, le président Alpha m’a toujours dit qu’il n’a pas participé à cette agression. Ce qui est important aujourd’hui, c’est de faire en sorte qu’on puisse à travers les possibilités que nous disposons de rétablir la vérité. Je ne suis pas un juge pour déterminer et dire qui a participé ou qui n’a pas participé. Mais vous avez l’obligation de reconnaître que la Guinée a été agressée et que des Guinéens avaient été complices. Si certains avaient été condamnés, c’est juste raison qu’ils l’ont été. Je ne veux pas dire que tous ceux qui ont été condamné et les comploteurs, tout comme personne ne peut me convaincre que tous les condamnés aussi étaient innocents», soutient-il.

Moussa Rama Fils