CAN/«Petites équipes» qui créent la sensation : «Le football africain est en train de s’améliorer» (Amadou Doumbouya, consultant)

0
652

Conkry-Guinée : Les équipes nationales qualifiées de petites équipes dans cette 33ème Édition de la Coupe d’Afrique de Nations de football ont prouvé que les temps ont changé et ils l’ont démontré sur le terrain de jeu. A l’image de la Sierra Leone, de la Guinée-Équatoriale ou encore la Guinée-Bissau qui ont été des véritables révélations en termes de performances footballistiques.

Ces sélections nationales ont mis des bâtons dans les roues des équipes favorites et ont réussies presque à éliminer les grosses pointures en tout cas c’est l’avis qu’a donné le consultant sportif Amadou Doumbouya. Pour lui, c’est une évolution du football continental qui s’exprime tout simplement. «Le football africain est en train de monter d’un cran ou il est monté d’un cran. Il a évolué et aujourd’hui il est difficile de pronostiquer sur un match. Par exemple, la Guinée Bissau ou n’importe quelle équipe africaine, la Sierra Leone et n’importe quelle équipe africaine (…) Il n’y a plus de petites équipes et cela révèle en toute logique que le football africain est en train de s’améliorer ou il s’est amélioré. Parce que les soi-disant petites équipes hier, aujourd’hui se sont révélées des grandes. Cette 33ème édition a montrée la maturité du football africain» a analysé Amadou Doumbouya.

Moïse Rama Fils