Guinée et sanctions de la CEDEAO : «Nous, on veut vraiment que cette transition finisse rapidement» (Mamadou Sylla, UDG)

0
561

Conakry-Guinée : Tout d’abord, l’honorable El Hadj Mamadou Sylla révèle que dans le courrier qu’il a reçu, il est belle et bien mentionner cadre de dialogue alors que le décret dans lequel ils (Partis politiques dans l’ensemble ndlr) ont été conviés ce vendredi au Palais pour la session inaugurale, il est mentionné cadre de concertation.

Mais quoi qu’il en soit, cet ancien parlementaire souhaite que cette transition prend fin le plus vite que possible. « Nous on veut vraiment que cette transition finisse rapidement. C’est ce que toute la classe politique souhaite aujourd’hui y compris la population. On veut vraiment aussi que la transition soit bien menée et qu’elle soit très courte. Parce qu’on est déjà au huitième mois comme cela et les esprits commencent à s’échauffer sans compter la menace de la CEDEAO. Il nous reste seulement neuf (9) jours avant l’entrée en exécution de cette menace. Donc, je crois qu’il faut tout faire pour ne pas croiser le fer avec la CEDEAO parce ce n’est pas bon pour notre pays. On n’est pas contre les militaires qui sont-là aujourd’hui, mais il faut privilégier le pays« , a-t-il déclaré

Moïse Rama Fils