jeudi, juin 20, 2024

Immigration irrégulière : Le cri de cœur des refoulés du Maghreb

Conakry-Guinée : Les membres des refoulés  du Maghreb étaient devant les médias ce lundi 1er août 2022 à la maison de la presse à Conakry. Objectif ? Parler d’une part de leur mésaventure au Maghreb et d’autre part donner leur point de vue par rapport aux événements qui déstabilisent le pays pour une sortie de crise.

Le porte-parole des Refoulés du Maghreb, Paul Camara, a indiqué que le mouvement du Maghreb se veut rassembleur de tous les rapatriés du Maroc, de la Tunisie ou encore de la Lybie. « Il faut compter environ 500 Guinéens expulsées pour seulement le mois de juillet et près de 3000 depuis le début de l’année. L’objectif, dans les prochains, consistera à internationaliser le mouvement à travers le contact de nos confrères migrants sénégalais, maliens, ceux de la Côte d’Ivoire et d’autre pays. Nous remercions l’OIM et les autorités guinéennes qui ont envisagé beaucoup d’efforts pour notre retour rapide au pays natal« , a-t-il expliqué.

De son côté, Mamadou Baldé, délégué exécutif des Refoulés du Maroc, a déclaré que c’est une immense joie de rentrer chez toi après avoir vécu l’enfer chez les autres et malmener. « On revient trouver un pays en violence. Notre préoccupation, c’est la paix dans notre patrie. Pendant notre parcours, certains d’entre nous se sont retrouvés dans les conditions inimaginables pour être déporté, un dans les toilettes et un autre dans un congélateur où ils étiez réfugiés, nous dormions à même le sol par endroit, et du sable que nous bouffions« , rappelle-t-il.

Le mouvement exprime son désespoir face à la situation de crise sociopolitique qu’il a trouvé au pays. « Nous lançons un appel au président de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya, pour un assoupissement de la rigueur dans la conduite de la transition. Aux politiques et à la société civile politisée, l’arrêt des violences qui entassent la conduite de la transition. Nous sollicitons, en outre au regard de notre statut de migrants, une rencontre très prochainement avec le président de la République afin de lui communiquer notre piste de solutions pour sortir de cette situation« , a-t-il conclu.

Jeanne Lory Mansaré

Latest

Newsletter

spot_img

Don't miss

spot_imgspot_img

Guinée : Immigration clandestine Mouctar Diakhaby nouveau ambassadeur de l’OIM s’active contre le fléau.

L’international guinéen Mouctar Diakhaby a été présenté dans la matinée de ce mercredi 05 juin 2024, comme nouveau ambassadeur de bonne de l’OIM, c’était...

Mission de haut niveau de la (CEDEAO) en Guinée pour discuter du développement du projet de câble sous-marin Amilcar Cabral

Le projet de câble sous-marin Amilcar Cabral vise à relier le Cabo Verde, la Gambie, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Liberia et la Sierra...