Maison centrale de Coronthie : Fonike Menguè et Ibrahima Diallo suspendent leur grève de la faim (Déclaration)

0
227

Conakry-Guinée : Ce mardi 15 novembre, dans une déclaration rendue publique, Fonike Menguè et Ibrahima Diallo ont accédé à la demande de leurs avocats. Les deux activistes et leaders du FNDC décident ainsi à compter de ce mardi 15 novembre de suspendre leur grève de la faim

Ci-dessous l’intégralité de cette déclaration :

Nous, Oumar Sylla Fonikè Manguè et Ibrahima Diallo, leaders de la coordination nationale du FNDC, actuels prisonniers politiques du CNRD, prenons acte de la demande de nos conseils à suspendre notre grève de la faim que nous avons entamée depuis le 7 novembre 2022 pour dénoncer l’instrumentalisation de la justice par les putschistes Guinéens, notre détention illégale prolongée mais aussi et surtout exiger notre droit à un procès juste et équitable.
À travers notre démarche de quête de la justice et de l’État de droit dans notre pays, l’opinion publique nationale et internationale est élucidée sur l’instrumentalisation de la justice guinéenne par la nébuleuse CNRD contre les voies crédibles et plus légitimes qui exigent le retour rapide à l’ordre constitutionnel.
Ainsi, nous prenons acte des évolutions que nos conseils ont fait état dans la procédure et nous restons convaincus que nous sommes des otages et prisonniers personnels du chef de la junte Mamady Doumbouya et ses sbires.
Nous remercions le peuple de Guinée dans sa majorité pour le soutien et la sympathie à notre situation et à la cause que nous défendons.
Nous informons l’opinion nationale et internationale ainsi que les organisations de défense des droits de l’homme que nous accédons à la demande de nos conseils et par conséquent, nous suspendons notre grève de la faim à compter de ce jour 15 novembre.
Ensemble unis et solidaires, nous vaincrons !

Conakry, le 15 novembre 2022

OUMAR Sylla Fonikè Manguè (Coordonnateur)

IBRAHIMA Diallo (Directeur des Operations)