mardi, avril 23, 2024

France: élection, confusion toujours au parti de Sarko

Alors que le comptage des voix n’est toujours pas fini, les deux candidats, Jean-François Copé et François Fillon, revendiquent avoir gagné la présidence du parti.

 

Les 300 000 adhérents de l’UMP étaient appelés dimanche à départager les deux candidats à la présidence du parti, l’ex-Premier ministre François Fillon et l’actuel secrétaire général, Jean-François Copé.

Les résultats sont si serrés qu’aucun gagnant n’a encore été désigné. La commission d’organisation et de contrôle des opérations électorales (Cocoe) a recommencé les travaux de comptage interrompues à 4 heures du matin.

La guerre des déclarations entre les deux candidats fait rage. Dès 23h30, dimanche soir, Copé annonçait sa victoire : «Les militantes et les militants de l’UMP viennent aujourd’hui de m’accorder une majorité suffisante et de m’élire comme président.» Suivi vingt minutes après par Fillon : «Nous avons remonté tous les résultats, il me donnent une courte victoire de 224 voix.» Les réactions se multiplient ce matin.

Dans l’une des plus grosses fédérations, les Alpes-Maritimes, le camp Copé a accusé le camp Fillon de «tricheries». «La fraude et le mensonge n’existent pas chez nous», a répliqué Christian Estrosi, pro-Fillon.

In site libé

 

 

 

Latest

Newsletter

spot_img

Don't miss

spot_imgspot_img

Football : accusé d’avoir « laissé tomber » son équipe, Keita sévèrement puni

Dans un communiqué, le Werder Brême a annoncé ce mardi que le Guinéen est suspendu jusqu'à la fin de la saison ! «Les Verts...

Financement de 20 milliards gnf : BNIG et FODIP s’activent pour fortifier l’économie guinéenne.

En ce début de semaine a eu lieu la mise en place d’une ligne de financement de 20 milliards de francs guinéens. La cérémonie...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici