Economie : La Guinée à la recherche du programme technique d’investissement public 2013-2015

0
178

Ouverture ce vendredi 21 decembre de l’atelier sur la validation technique du programme d’investissement public 2013-2015 dans un réceptih de la capitale. L’initiative est du ministère du Plan sous financement de la BAD et  du PNUD.

Elle a pour objectif principal d’atteindre un taux de croissance annuel de 5 % en 2013 et le maintenir durablement vers une cible de 6,6% en 2015. Le programme d’investissement public exprime un besoin total d’investissement de 23 milliards GNF qui se repartissent comme suit :  4,126 milliards GNF soit 17,8% en 2013 et plus de 8 milliards GNF soit 38,7% en 2014 et plus de 10 milliards soit 43,5% EN 2015.
 
Le ministre du Plan, Sékou Traoré, a indiqué que le fondement de l’économie réside dans l’investissement, élément  essentiel pour tout décollage économique. Pour l’occasion, il a invité l’Etat à offrir un cadre idéal,  c‘est à dire un environnement juridique sécuritaire adapté pour l’investissement en Guinée.Ce qui permettra d’ailleurs  aux investisseurs étrangers de venir investir.

Le Ministre a déploré le fait que  le secteur privé guinéen et public ne possèdent pas de projets banquables d’où, l’importance de cette formation qui s’articule non seulement sur la validation technique  du programme d’investissement public, mais aussi vise à outiller   les participants à mieux faire des projets banquables.
 
Le représentant du PNUD a souligné que la Guinée a enregistré une chute lors de la  dernière décennie qui a  profondément affecté  l’offre et la qualité  de service public. C’est pourquoi, Idrissa N’diaye a félicité le gouvernement d’avoir renversé la tendance  dans la plupart des domaines en Guinée  et faire face à la demande de la population notamment  dans  la distribution et la production de l’électricité et soutenir le projet agricole.

N’diaye, l’économiste principale du PNUD,  a exprimé  l’engagement et la disponibilité de son institution à accompagner la Guinée dans son effort collectif de  développement  humain.

Aboubacar M Soumah

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici