Mines: le comité de revue des conventions minières a désormais un site web

0
223

Le Comité Technique de Revue des Titres et Conventions miniers (CTRTCM) a procédé dans la matinée de ce vendredi 15 février,  au lancement officiel de son site www.contratsminiersguinee.org.

 

C’était au cours d’une conférence de presse qu’il a animée à la maison des journalistes sise à Coléah en présence des représentants de ses partenaires techniques et financiers notamment  le PNUD-Guinée, le FMI, la BM, Revenue Watch Institute.

 Le ministre des mines et de la géologie, Mohamed Lamine Fofana, présidant cette cérémonie de lancement officiel a affirmé que la création de ce site permettra la transparence dans l’industrie minière en Guinée. Trop longtemps, le secteur minier guinéen a été caractérisé par l’opacité, la mauvaise gouvernance et l’inefficacité avec pour résultat un sous-développement de l’immense potentiel minier du pays.  C’est pour remédier à cette triste situation que des reformes ont été engagées pour créer un cadre transparent, offrant ainsi  aux investisseurs un environnement d’affaires plus attrayant et stable et incitant le gouvernement à rendre des comptes aux citoyens guinéens.

Pour le président du comité technique de revue des titres et conventions miniers, Nava Touré, le lancement de ce site est une étape clé dans la mise en œuvre de la transparence que le comité souhaite instaurer dans le secteur minier en Guinée. « L’accès du grand public aux conventions minières permet à chacun de se faire une idée de l’état des lieux, d’évaluer le travail du CTRTCM, et de contribuer au processus de revue », ajoute t-il.

Au cours de la présentation du site, le président de la coalition Publiez ce que vous Payez et membre du CTRTCM, Mamadou Taran Diallo a procédé à la présentation du site Web dans tous ses compartiments.

Il a ajouté que  l’objectif de ce site est d’informer les citoyens guinéens, la communauté des investisseurs, et tous les partenaires de la Guinée sur le processus de revue, de publier les résultats obtenus et de partager des informations avec le public, en toute transparence, dans l’optique de rendre des comptes à toutes les parties prenantes.

Nous y reviendrons!

Adama Hawa Diallo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici