Sécurité sociale en Afrique : des experts en conclave à Conakry

0
281

Les experts de l’association internationale  pour la sécurité sociale de l’Afrique de l’ouest étaient en conclave mardi 19 mars à Conakry.

 

Le but de cette rencontre vise à  partager des expériences sur la question de recouvrement des cotisations. Elle également à adopter  de nouveaux moyens permettant de relever les défis auxquels la dite Association est confrontée. La cérémonie d’ouverture  de ce séminaire présidé par la ministre de la promotion féminine et de l’enfance, a connu la présence des représentants de  dix pays membres de la sécurité sociale  de la sous région. Il a été organisé par le Bureau de l’association internationale de la Sécurité sociale.

Pendant ces deux jours que vont durer les  travaux,  le directeur général de
la Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS)  a exhorté  les experts étrangers et ceux de la Guinée  de  se pencher sur les dispositions législatives et réglementaires du recouvrement et leur mécanisme de mise en œuvre, l’emploi des nouvelles technologies de l’information et de la communication dans l’optimisation des recettes de cotisation.
Devant ces personnalités venues de la sous région, le directeur de la CNSS guinéenne,  Malick Sankhon  a  souligné  les défis à relever par l’Association. Entre autres défis  la faiblesse du taux de couverture sociale, l’insuffisance voire l’inadéquation des prestations, la faible qualité des services
et l’exigence de plus en plus croissante des assurés.
 C’est face donc à tous ces facteurs que le Directeur a invité les participants de mettre en exergue le présent thème ’’recouvrement des cotisations’’ dans les qualifications de ‘’nos institutions respectives’’.

Pour sa part, M’Bemba Ahmed Directeur de l’Association internationale de la  sécurité sociale de l’Afrique de l’ouest  a d’abord pris l’engagement que  les participants prendront en compte pendant ces deux jours de travaux,  les préoccupations du directeur général de  la CNSS afin d’élargir la couverture sociale à travers l’Afrique.

Quant à la  ministre  déléguée à  la Promotion féminine et de l’enfance, elle s’est réjouie du choix pour la deuxième fois  porté sur  la Guinée pour abriter  ce séminaire sous régional de l’AISS.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici