Djibrill Bassolé s’effondre en Turquie : «C’est juste un gros coup de barre»

0
230

Alors qu’il participait à une conférence de presse en Turquie, le ministre burkinabè des Affaires étrangères, Djibrill Bassolé, s’est effondré. Dans une interview téléphonique accordée dans la soirée de ce jeudi à la Télévision nationale du Burkina (TNB), il assure que tout va bien.

«Je tiens à rassurer mes parents, mes collaborateurs et mes amis que je me porte bien. Il y a eu plus de peur que de mal» a-t-il dit en substance, mettant son malaise sur le compte d’un «gros coup de barre» (fatigue soudaine, Ndlr) passager dû à «la fatigue et aux émotions vécues ces derniers temps».

Au moment de son malaise, son homologue turc, Ahmet Davutoglu, répondait aux questions des journalistes sur la crise syrienne. «J’ai senti le malaise et le temps de lui dire que j’allais peut-être me retirer, je suis parti…» résume Djibrill Bassolé, qui promet de se reposer un jour de plus avant de mettre le cap sur Djeddah puis sur Bruxelles le 14 mai pour y retrouver le président du Faso. «Je rentrerai le 15!», assure t-il.

Le ministre des Affaires étrangères du Burkina Faso, a été pris d’un malaise et s’est effondré jeudi au cours d’une conférence de presse à l’occasion d’une visite à Ankara. M. Bassolé a d’abord vacillé, puis a fait une lourde chute sur le plancher. Le ministre turc et un garde du corps ont tenté d’atténuer la chute en le retenant par les bras, mais cela ne l’a pas empêché de s’effondrer.

M. Bassolé s’est redressé quelques minutes après, puis est sorti en marchant de la salle de conférence et du bâtiment du ministère des Affaires étrangères, faisant un sourire en direction des nombreuses caméras présentes sur les lieux. Il a immédiatement été conduit dans un hôpital pour des examens, mais son état ne semblait pas susciter d’inquiétudes, a-t-on souligné de source turque.

(Avec Rtl.be, RTB)

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici