Manif politique en Guinée : le nouveau ministre de la Sécurité ne veut plus de morts

0
372

 Madifin Diané jusque là, contrôleur général de la police Nationale, a pris fonction hier  vendredi au poste de ministre de la Sécurité et de la  protection civile, en s’engageant à mettre fin aux morts d’hommes lors des manifestations politiques en Guinée.

C’est à la  suite de la récente manifestation de l’opposition que le Ministre Maramany Cissé à été limogé  par le  biais d’un décret présidentiel  datant du  27 mai dernier. A la faveur donc de cette cérémonie de passation, le nouveau  ministre de la Sécurité   a invité chaque agent à s’y mettre pour rehausser le niveau de la sécurité des citoyens en Guinée.

C’est par une minute de silence à la mémoire de toutes les victimes tombées sous les balles pendant les manifestations politiques en Guinée que cette cérémonie  à débuté. Dans  son allocution, le Ministre sortant a  exprimé sa volonté d’œuvrer aux côtés de son successeur afin  d’impulser une  nouvelle dynamique à la reforme des services de sécurité et de la défense. Ce, dans le but de renforcer la capacité opérationnelle des agents sur le terrain.

« Arrivé à Conakry, il y a trois jours, je suis allé à la présidence où j’ai eu la chance de m’entretenir en privé avec le président de la         République. Il s’est exprimé avec beaucoup de peine en se  souvenant du nombre du décès que notre ville a enregistré depuis ces émeutes. Il m’a dit que sa volonté n’est pas de gérer  un pays dans lequel, on tue tous les jours  un guinéen pour des problèmes de politique générale. Dans sa vision, il a souhaité avec notre arrivée,  que ces situations cessent dans la ville » a témoigné le ministre rentrant El hadj  Mandjan Diané.
Pour mériter cette confiance, placée en sa personne, il a invité tous les agents de forces de l’ordre à se joindre à lui, afin de  mettre fin à ces tueries  pendant les manifestations politiques et tout autre activité similaire.
Par la même occasion, Il a invité  la population à collaborer avec  les agents de sécurité sur le terrain pour mener à bien leurs opérations.

Pour clore donc son intervention, il a laissé entendre que la situation dégradante de la ville de nos jours dépend des forces de l’ordre et de la sécurité. « Il faut que chacun des agents s’y mette pour rehausser le niveau de la sécurité des citoyens en Guinée. »

Pour Naby Kiridi Bangoura, Ministre secrétaire général à la présidence, «  la sécurité doit aller avec la sécurité de tous. »
Les points chauds qu’on a aujourd’hui, poursuit-il, ce sont des citoyens guinéens qui y habitent. Par conséquent, lés agents doivent œuvrer  à préservation de  la vie de chaque  guinéen.

Images d’archives

{jcomments on}

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici