Edito: Cette fois, vivement la structure du gouvernement…

0
171

C’est désormais su de tous. Même de Toto. Les jours qui suivent, il sera mis en place, un nouveau gouvernement dit de mission. En attendant, le Président Condé n’a de cesse demander la démission du gouvernement Saïd Fofana, comme le voudrait une certaine tradition démocratique.

 

Toutefois, selon une certaine commodité et élégance en matière de gouvernance, il apparait tout aussi nécessaire que le Chef de l’Etat songe cette fois – s’il ne l’a déjà fait- à l’élaboration de la structure du nouveau gouvernement.

Car le gouvernement actuel tel que composé est inutilement pléthorique-une quarantaine de ministres-  et peu efficace en dépit de quelques actions individuelles d’envergures.

La politique de deux ministres pour un seul département qui a montré ses limites, doit être nécessairement revue et corrigée.  A preuve, il est des ministres d’Etat et des ministres délégués qui ont passé plus de temps à se combattre, qu’à accomplir la mission pour laquelle ils ont été nommés. Certains ministères insuffisamment meublés, n’ont vraiment pas fonctionné.

En conséquence, pour un budget national modeste, la réduction du nombre de départements ministériels peut être productive pour  la définition et l’évaluation de la feuille de route qui serait assignée à chaque ministre. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici