Djalikatou Diallo et le PEDN, la rupture…

0
197

Le Parti de l’espoir pour le développement national de Lansana Kouyaté est en crise. A l’origine, la décision de Djalikatou Diallo de siéger à l’assemblée nationale contre la consigne officielle du parti.

 

Le mardi 14 janvier, le parti était en réunion de crise au quartier Belle-Vue, commune de Dixinn. C’était précisément une assemblée générale extraordinaire, a appris guineetime.

Cette assemblée générale a été sanctionnée par une déclaration. Dans cette missive lue à l’attention des militants et medias, l’exclusion de la Djalikatou Diallo a été réitérée.

L’ex secrétaire nationale du PEDN a reconnu avoir agi contre l’avis de son parti. C’était en marge des travaux d’installation du nouveau parlement. Djalikatou Diallo affirme à qui veut l’entendre, qu’elle a décidé de siéger pour servir son pays et gagner en expérience politique.

A l’allure où vont les choses, la rupture semble consommée entre Djalikatou Diallo et son parti, le PEDN de l’ancien premier ministre Lansana Kouyaté qui maintient sa décision de boycott de la nouvelle assemblée nationale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici