Exclusif: Les ressortissants de Siguiri dénoncent l’absence de leurs cadres dans le nouveau gouvernement

0
276

Les ressortissants de la préfecture de Siguiri sont actuellement très amers contre le président Alpha Condé qu’ils accusent de marginalisation dans la formation du nouveau gouvernement dit de « mission » qui ne compte aucun fils de cette ville minière située au nord-est du pays. Ils l’ont fait savoir dans un communiqué dont Conakryinfos a reçu copie ce vendredi à l’issue d’une réunion tenue à Conakry.

« Pauvre Siguirika !!!
Pauvre Siguirika !!!
Ironie du sort !!!

Le Général Lansana Conté et son PUP t’avaient cajolé pour le soutenir et rejeter le RPG. Contre vents et marées, unanimement et sans retenue, tu t’es fait le berceau du RPG, plus que toute autre entité à travers le pays.

Le RPG t’avait promis monts et merveilles à Siguiri. Plus de trois ans d’exercice du pouvoir, pas une brique du Pouvoir à Siguiri.

Pire, les Siguirikas maltraités, pourchassés, exilés, ligotés, battus et emprisonnés pour certains, ayant perdu la vie pour d’autres, qui avaient tout espéré de l’avènement du Professeur Alpha Condé, sont aujourd’hui dans la désolation.

Siguiri qui a voté massivement à tous les rendez-vous électoraux en faveur RPG pouvait-il penser un seul instant qu’il serait ignoré (paria) du régime qu’il a contribué chèrement à asseoir ?

Qu’on ait rejeté certains de ses fils du gouvernement, est-ce à dire que Siguiri ne compte pas d’autres cadres ? Ou sont-ils tous « médiocres » ?

Quelle perspective pour les jeunes et autres cadres sans emploi ?

Quel sort sera-t-il réservé à ceux qui restent encore en fonction ?
Pauvre Siguiri !!! », peut-on lire dans le communiqué portant la signature des « Patriotes Ressortissants de Siguiri ».

Selon plusieurs sources, la déception dans la formation du nouveau gouvernement a créé une méfiance entre les cadres de Siguiri et le parti au pouvoir RPG-Arc-en-ciel qui a pourtant devant lui les élections communales et communautaires en 2014 et la présidentielle en 2015.

« En tant que cadre ressortissant de Siguiri je désapprouve la composition du nouveau gouvernement, car ma préfecture qui est un fief incontestable du parti au pouvoir, RPG-Arc-en-ciel, ne compte aucun ministre parmi les 34 membres du gouvernement. Or Siguiri recèle énormément de cadres compétents et intègres. A l’allure où vont les choses, il faut avouer qu’on a peur de nos pauvres têtes en tant que Siguirikas », a déclaré un cadre de Siguiri requérant l’anonymat.

« Dans le précédent gouvernement, les deux ministres de Siguiri (Naman Kéita de la Santé et Elhadj Ahmed Tidiane Traoré des Transports) ont été ont été remerciés sans appel, sans oublier l’ex-ministre conseiller à la présidence de la République Madykaba Camara. Aujourd’hui, aucun ministre ni directeur national ne vient de Siguiri », a-t-il ajouté.

De sources concordantes, le lendemain de la publication du décret nommant les membres du nouveau gouvernement, plusieurs centaines de jeunes ont voulu descendre dans la rue à Siguiri pour incendier le siège du RPG-Arc-en-ciel de Siguiri.

« Je vous avoue que la catastrophe a été évitée de justesse après la publication du décret qui n’a cité le nom d’aucun fils de Siguiri. Il a fallu l’intervention des sages pour calmer des jeunes énervés qui ont failli incendier le siège du RPG-Arc-en-ciel à Siguiri. Ces jeunes n’auraient pas digéré, non pas que les anciens ministres aient été remerciés, mais qu’ils n’aient pas été remplacés par des cadres à travers lesquels ils se reconnaitraient. Aujourd’hui tous les Siguirikas s’interrogent sur le sort des cadres ressortissants encore en fonction, mais aussi et surtout sur l’avenir des jeunes cadres sans emploi », a rapporté un citoyen de Siguiri joint par Conakryinfos.

Considéré comme un fief incontestable du RPG, les populations de la préfecture de Siguiri, qui se considèrent être parmi les meilleurs du pays, sont inquiètes de la marginalisation de leurs frères et sœurs cadres. Ils reprochent au président Alpha Condé de les ignorer dans les nominations à des postes de responsabilités du pays en dépit de leur soutien « aveugle » au RPG, devenu aujourd’hui RPG-Arc-en-ciel.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici