Boké :le » calme revenu » après des heurts ( Gouvernement)

0
201

La situation socio-politique s’est stabilisée dans la ville de Boké où tous les  » lieux sensibles sont protégés », en croire le ministre de la Communication, Alhoussein Makanera Kaké.

 

 » La situation est sous contrôle comme le disent les militaires » s’exclame au micro de nos confrères de la radio Espace Fm, le nouveau ministre de la Communication. Quelques seulement après des heurts qui ont secoué la ville de Boké où des dégâts matériels importants sont signalés.

Idrissa Bangoura, jeune motard, a été porté disparu il y a quelques jours avant d’être retrouvé mort. Certains de ses organes amputés.

 » On a cru à un crime rituel » à Boké, affirme M. Makanera.

Excédés par une  » longue attente » des investigations policières, en croire d’autres sources, les citoyens de la localité s’en ont pris à d’autres citoyens qu’ils soupçonnent être responsables de cet assassinat.

Pour le ministre de la Communication, ceci reste l’oeuvre d’un  » manipulateur ».

Makanera a soutenu que  » l’ordre est rétabli » à Boké et qu’il n’est pas normal d’évoquer des  » conflits interethniques » dans cette localité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici