Ebola à Conakry : 5 cas, 1 décès, des cas suspects…

0
202

La fièvre hémorragique Ebola est belle et bien dans la capitale guinéenne. Dans le  » Point épidémiologique » de la situation présenté cet après midi, Dr Sakoba Keita du ministère de la Santé confirme 5 cas d’Ebola dans la capitale, 1 décès et des personnes dont les cas sont en étude.

 Depuis  le début de la fièvre Ebola, déclarée au sud de la Guinée, le Chef de la division Prévention et lutte contre la maladie vient de confirmer 5 cas dans la capitale dont 1 décès. Des proches d’un mort dès suite de cette fièvre, un commerçant originaire de Dinguiraye, sont également déclarés  » positifs » aux tests.

Diamche dernier, l’Unicef s’est empressée à signaler  » l’attaque » de Conakry par cette épidémie. Lundi déjà, dans un autre communiqué, et le ministère guinéen de la Santé et l’OMS ont vigoureusement démenti.

La région de la Guinée-Forestière reste toujours la plus touchée avec 47 décès à Guéckédou, 12 à  Macenta, 5 à Kissidougou et 1 à Kankan.

 » Après l’investigation, les symptômes récoltées ne permettent pas de conclure qu’il s’agit d’un cas suspect. Le sujet – celui de Kankan- n’a pas fait la fièvre mais les vomissements et la diarrhée. et n’a fait aucun déplacement durant les six derniers mois » explique Dr Sakoba Keita, s’agissant du  » cas douteux » de la région de Kankan.

La division de la prévention et lutte contre la maladie met actuellement  » toutes les préfectures en alerte ». Les équipes méicales seront déployées lorsqu’un un cas suspect sera signalé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici