Une  » réunion spéciale » sur la fièvre Ebola à ACCRA

0
258

Une « réunion spéciale », qui regroupera 11 pays,  sera organisée du 2 au 3 juillet à Accra ( Ghana) par l’OMS autour de la problématique de la riposte à apporter à la flambée de la fièvre Ebola en Afrique de l’Ouest, a-t-on appris d’un communiqué de l’institution onusienne.

 

 » Après la confirmation de nouveaux cas et décès dans de nouvelles zones en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone, l’OMS et ses partenaires continuent d’apporter aux ministères de la santé l’expertise technique nécessaire pour interrompre la transmission du virus au niveau communautaire et dans les établissements de santé » rapporte ce communiqué.

En Guinée, poursuit-il, une mission d’évaluation y a séjourné pour l’évaluation de la riposte globale et proposer une approche stratégique.

En Guinée Conakry, selon l’OMS, entre le 14 et le 16 juin 2014, 7 nouveaux cas et 5 nouveaux décès ont été notifiés à Guékédou (4 cas et 5 décès) et à Boffa (3 cas et 0 décès), ce qui porte le nombre cumulé de cas et de décès signalés en Guinée à 398 (254 cas confirmés, 88 cas probables et 56 cas suspects), avec 264 décès.

La répartition géographique des cas et des décès est la suivante: Conakry, 70 cas et 33 décès; Guékédou, 224 cas et 173 décès; Macenta, 41 cas et 28 décès; Dabola, 4 cas et 4 décès; Kissidougou, 8 cas et 5 décès; Dinguiraye, 1 cas et 1 décès; Télimélé, 30 cas et 9 décès; Bofa, 19 cas et 10 décès; et Kouroussa, 1 cas et 1 décès.

Il y a actuellement 24 patients dans les centres de traitement de la maladie à virus Ebola: 6 à Conakry, 9 à Guékédou, 3 à Télimélé et 6 à Boffa. Le nombre des contacts faisant actuellement l’objet d’un suivi dans le pays est de 1258 se répartissant comme suit: Conakry, 252; Guékédou, 529; Macenta, 52; Télimélé, 118; Dubreka, 118; et Boffa, 189. Jusqu’à présent, 69,4% des contacts suivis (2848 sur les 4106 enregistrés depuis le début de la flambée) ont terminé la période d’observation exigée de 21 jours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici