Média: la radio rurale de Kindia aux oubliettes…

0
251

Depuis le 15 décembre 1992, date du lancement des premières émissions, la radio rurale de Kindia résiste au temps et aux difficultés techniques et logistiques. la principale insuffisance parmi ces défis reste le manque d’énergie pour l’alimentation de l’émetteur de la radio installée au quartier Abattoir dans l’enceinte de la Sotelgui ( défunte société de  téléphonie de Guinée).

Avec l’émetteur alimenté seulement à partir du courant de l’EDG, les programmes de la radio sont perturbés par des coupures intempestives du courant EDG. Et surtout  par la fourniture par alternance du courant d’Electricité de Guinée.

 Selon le directeur de cette station communautaire,  au delà des difficultés d’alimentation de l’émetteur, un autre défi perturbe le fonctionnement de la station. C’est celui de l’alimentation du groupe électrogène qui fait tourner la radio. Selon Mamadi Diawara l’achat du carburant  coûte quatre millions cinq cent mille francs guinéens par mois. Il appelle donc à l’intervention des autorités pour sauver la radio rurale de Kindia. Une radio dont l’essentiel des programmes en langue nationale sosso est consacré à la promotion des activités agricoles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici