Les arts plastiques, nouvel outil de lutte contre Ebola

0
335

PENTAX DIGITAL CAMERAC’est y est la deuxième édition du concours du trophée  « Protecteur des art et culture » est lancé ce jeudi 30 octobre 2014 au petit Musée à la Minière dans la commune de Dixinn sous le thème «  Tous unis contre
Ebola ». Cette année, ce concours est réservé exclusivement aux photographes amateurs et professionnels qui,  à travers leurs œuvres , vont passer des messages de sensibilisation nationale  de la lutte contre la maladie à virus Ebola.

Il se tiendra du 24 octobre au  15 novembre 2014 au plus tard. L’annonce a été faite  au cour d’une conférence de presse. C’est une initiative  de la fondatrice du Petit Musée, sous financement de la BICIGUI.
Dans ce concours, un montant de  50 millions de nos francs   est en jeu ! Seulement les quatre meilleurs photographes seront récompensés au terme  dudit concours.  Au-delà, de la lutte contre cette épidémie, à en croire  Raliatou Tamsir Niane,  Fondatrice du Petit Musée, ce concours  vise à promouvoir l’art et les artistes locaux afin d’encourager  l’engagement et les performances de ces artistes plasticiens.
Pour le représentant de la coordination nationale de la lutte contre Ebola,  Ibrahima Sylla, il  a invité les artistes à s’inspirer de ce thème en vue  de présenter une bonne œuvre basée sur l’observation et la déontologie afin de sensibiliser les citoyens contre ce virus. Il a enfin remercié les organisateurs pour l’initiative. Pour clore cette conférence,  l’Organisatrice de ce concours  a invité d’autres entreprises de la place à emboiter le pas à BICIGUI car,  dit-elle,  les arts plastiques sont des parents pauvres de la culture en Guinée, qui sont méconnus par le grand public.

Aboubacar Soumah

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici