Guinée : Le ministre de la Communication dit avoir été un militant « casseur »

0
273
Makanéra Kaké, ministre Communication
Makanéra Kaké, ministre Communication

Guinée-Conakry : Le ministre guinéen de la Communication, Alhussein Makanéra Kaké, est passé aux aveux dans une émission radio en reconnaissant avoir été « un casseur » dans l’ancienne opposition.

Le ministre Makanéra a dit avoir appartenu à l’UNR, un parti de l’opposition, jadis, qui concentrait assez de « casseurs »,face au régime défunt.

« J’ai fais plusieurs missions dans le même véhicule que le doyen Bâ Mamadou..Je peux vous dire exactement la date des violences, les lieux » avoue Makanéra.

L’officiel guinéen a, suite à la question d’un journaliste, reconnu avoir été « casseur », donc un militant violent.

« Mais j’ai changé » poursuit-il. Le ministre de la Communication revenait à ses anciens amours pour rappeler à un adversaire politique les contours de la « Loi Anti-Casse ».

L’UNR, ce parti de feu Bâ Mamadou, compagnon de lutte du président Alpha Condé, est devenu UPR puis a enfanté l’UFDG aujourd’hui, révèle Makanéra.

Le ministre de la Communication s’exprimait ainsi dans l’émission « Grandes Gueules ». Appelant à la réélection du Pr Alpha Condé, Makanéra a invité le candidat de l’UFR, Sydia Touré, a arrêter d’ « errer » en rejoignant le président sortant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici