Guinée : Vers l’adoption de nouveaux statuts de la Féguifoot

0
303
Siège féguifoot

Conakry, Guinée- Ce mercredi 28 décembre, l’Assemblée générale extraordinaire convoquée  par le Comité de Normalisation installé par la FIFA en lieu et place de la Fédération guinéenne de football (FEGUIFOOT), se penchera sur les nouveaux statuts de l’instance dirigeante du foot guinéen.

Les 111 membres statutaires de la Feguifoot devraient adopter, avec une majorité écrasante, les nouveaux textes devant réglementer le football en Guinée. Telle est l’assurance donnée par une source généralement bien informée.

« Ces textes qui répondent au standard de la FIFA avec des particularités locales », nous indique-t-on, seront adoptés ce mercredi par une « majorité écrasante » des votants.

« Ils ont été élaborés par le Comité de normalisation de la Féguifoot avec l’appui de la FIFA », poursuit notre source.

En mai dernier, lorsque la FIFA installait ce comité de normalisation, la mission lui avait été confiée de « toiletter les textes » régissant le fonctionnement de la fédération guinéenne de football. Une fédération secouée par une crise majeure qui a obligé la CAF et la FIFA à agir.

Durant ce mois de décembre, le CONOR a pris son bâton de pèlerin pour expliquer le contenu de ce document de 41 pages qui comporte 87 articles aux ligues de football du pays.

A propos de ces nouveaux statuts, notre source confie qu’ils restent « une évolution en termes de gouvernance » à imprimer à la féguifoot. Ce, avant le congrès électif.

Contrairement aux anciens statuts, le président qui sera élu ne peut plus diriger comme à l’époque d’un certain Salifou Super V. C’est d’ailleurs contre son leadership et sa gestion orageuse que la Féguifoot a volé en éclats. La Suite? C’est l’installation par la FIFA d’un Comité de normalisation.

Plusieurs sources affirment que cet ancien dirigeant de la Féguifoot n’a plus de repos. Croyant toujours en son étoile, il passerait par quelques ligues régionales pour provoquer la tempête dans un verre d’eau.

Aux dernières nouvelles, celles-ci ont rejoint d’ailleurs la majorité qui s’apprête à valider les nouveaux textes qui vont régir la fédé.

« Ce mercredi, il y a la certitude que ce document passe » et celui qui veut provoquer des tensions inutiles n’aura que ses yeux pour pluerer.

A noter que 62 voix sur les 111 sont requises pour faire adopter ces statuts.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici