Guinée : les jeunes de l’Axe Bambéto-Cosa remontés contre France 24

0
380

oConakry, Guinée : La Plate forme des jeunes leaders de l’Axe pour la démocratie et le développement, dénonce le manque de professionnalisme de la journaliste  de France 24, Sara Sacko, dans son reportage sur les jeunes de L’Axe Handalaye-bembeto-Cosa.

Ce mercredi 5 avril 2017 à la maison de la presse de Conakry, ces jeunes, filmés à visage découvert entrain de fumer du chanvre indien, avec à l’appui l’image de destruction de la  station de d’essence  de Bambeto et sa boutique d’alimentation.

Dans sa déclaration, le président, La plate forme des jeunes leaders de l’Axe pour la démocratie et le développement, M Ibrahim Aminata Diallo  prétend que  l’éthique et la déontologie a manqué au la journaliste de France 24 .

 «Elle devrait au moins  cacher leurs visages, elle était venue sur l’invitation des jeunes leaders de Bambeto, pour faire un reportage sur nos activités que nous menons, notamment les sensibilisations et autres. Mais, contre toute attente, Sarah Sacko ne fait passer a l’écran que des jeunes fumeurs de chanvre indien à visage découvert, qu’elle relie par le biais d’un montage à dessein, avec l’image  de la destruction de la station de carburant de Bambeto et boutique d’alimentation pillée » affirme t-il.

Selon lui, Sarah Sacko a voulu démontrer aux spectateurs que les jeunes de l’Axe sont les auteurs des violences et du pillage perpétrés pendant les manifestations. Elle donne ce titre du reportage sans équivoque : «les jeunes de l’Axe simple, casseurs ou jeunes révoltés? » Bien plus, elle réduit les jeunes de  aux petits fumeurs de chanvre indien dont elle a fait les vedettes de son reportage. Elle fait passer sous silence les diverses interviews évoquées plus haut.  Elle renforce des images négatives que certains attribuent aux jeunes de l’Axe et cherche à réduire au silence leurs efforts contre la violence » regrette le conférencier.

L’Axe Hamdallaye-Bambéto-Cosa, est un coin chaud de Conakry. Les manifestations, de toutes catégories, y sont violentes et provoquent des blessés et morts.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici