Tierno Monénèmbo adhère au FNDC : Ses vérités à Alpha Condé

0
618

Conakry, Guinée : Le célébrissime écrivain guinéen et lauréat du prix Renaudot 2008,  Tierno Monènembo a officialisé ce Mardi 25 juin à Conakry son adhésion au Front National pour la Défense de la Constitution.

Ceci pour mettre un garde-fou, selon ses propres termes, à toutes velléités de modification de la constitution en République de Guinée. C’était au cours d’une conférence de presse à la maison commune de journalistes à Kipé.

 « Si je suis là ce matin, c’est parceque je partage et profondément les principes et les idéaux de ceux qui ont eu l’initiative de créer ce front pour la défense de la constitution » a lancé l’écrivain Tierno Monembo.

 

 « Je pense en effet que la Constitution est quelque chose d’important, c’est quelque de chose de sacré et le mot sacré est malheureusement de plus en plus galvaudé en Afrique(…) Aujourd’hui,  malheureusement en Afrique la loi est pour le chef. Le  chef est le prioritaire de tout dans le pays surtout en Guinée. Alpha Condé est à la fin de son second mandat ; il a été élu sur la base d’une constitution qui avait fixé cette limite de deux mandats et puisqu’il veut rempiler, il a négligé la constitution. Il agit au nom de ses propres intérêts et ses intérêts personnels…. C’est dramatique, parce que la constitution garantie tout, garantie la stabilité de l’Etat et garantie donc l’avenir du pays puisque c’est elle qui garantie la paix civile dans le pays ».

Pour le célèbre écrivain guinéen, « La guinée appartient au peuple de Guinée, il n’appartient ni a un parti politique, ni à un individu. Malheureusement depuis l’indépendance, celui qui arrive au pouvoir est le propriétaire de la Guinée. Il faut en finir puisque c’est  de l’arbitrage mais aussi c’est le règne de n’importe qui et du n’importe quoi. Il est grand temps que la Guinée sorte de cela. Tant qu’on jonglera avec les lois, tant qu’on jonglera avec la constitution et bien ce sont les principes du pays,  de l’Etat qui seront remis en cause » prévient l’écrivain.

« Nous ne nous battons pas seulement contre les velléités d’Alpha Condé d’avoir un troisième mandat ; nous nous battons contre toutes circonstances tarées qui surgiraient plus tard. Faire en sorte que plus jamais en Guinée qu’un chef d’Etat n’ait l’intention de manipuler la constitution, de tripoter la constitution pour ses intérêts personnels. C’est ce garde-fou qu’on doit mettre en place et le combat commence maintenant » soutient Tierno Monembo

Le coordinateur national du Front National pour la Défense de la Constitution Abdourahamane Sahoh prenant la parole s’est réjouit de cette adhésion et a appelé ceux qu’il qualifie d’indécis d’emboiter les pas de Tierno Monenèmbo.

Moussa Rama

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici