Guinée : le FNDC attend 2 millions de citoyens ce jeudi pour la marche sur l’Autoroute

0
910

Conakry; Guinée : En conférence de presse ce mercredi 4 mars à la maison de la presse, les membres du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) ont décliné l’itinéraire de la marche pacifique prévue ce jeudi 5 marche sur l’autoroute Fidel Castro.

Le point de départ est comme d’habitude, le rond point de la Tannerie situé dans la commune de Matoto pour l’Esplanade du Palais du Peuple dans la commune de Kaloum en passant par l’Aéroport de Conakry-Gbèsssia, Madina, Donka jusqu’au pont 8 Novembre à Kaloum, fief de l’Administration et siège du palais présidentiel.

Le Front a aussi annoncé qu’il y a 2000 jeunes qui sont formés pour la sécurisation des marcheurs.

«Le Front a estimé au regard de l’adhésion de la population aux idéaux et principes de notre combat, il est impossible aujourd’hui de pouvoir contenir tout ce beau monde dans un espace si ce n’est pas l’Esplanade du Palais du Peuple. Vous avez constaté lors de nos marches précédentes, qu’on avait vraiment du mal à contenir l’Esplanade du stade du 28 Septembre. Donc, en commun accord avec tout le monde, nous avons décidé d’organiser la marche et que le point de destination soit l’esplanade du Palais du Peuple. Avec pour objectif de mobilisation, 2 millions de personnes dans les rues de Conakry » a affirmé Ibrahima Diallo, chargé des opérations.

Le FNDC ce matin à la Maison de la Presse.

Parlant des dispositions juridiques, il précise que « le FNDC a écrit aux maires élus comme le prévoit les dispositions réglementaires. Nous avons respecté également le délai et toutes les trois communes (Kaloum, Matam et Dixinn) qui sont traversées, ont reçu la déclaration de la marche. »

« Mettre fin au putsch constitutionnel »

A l’en croire, le FNDC a conféré avec 2000 jeunes qui sont préparés à travailler de concert avec les services de maintien d’ordre pour assurer la sécurité des marcheurs et permettre à ceux-là qui ne sont pas concernés par la marche de vaquer à leurs occupations.

Pour sa part, le chargé de la stratégie et de la planification a indiqué que cette énième marche sera une marche pacifique et populaire mais surtout participera aux funérailles constitutionnels.

«Demain vous constaterez que les citoyens seront avec des cercueils pour que nous allions enterrer définitivement ce rêve de rébellion, diabolique, suicidaire qui consiste à faire d’une République une monarchie dans le seul but de permettre au Prince (Président ndlr) de mourir aux affaires. Cette marche va exiger le départ de Monsieur Alpha Condé du pouvoir pour haute trahison » a martelé Sékou Koundouno.

Le FNDC a en outre invité toute la population guinéenne à cesser toutes activités ce jeudi a fin de réussir le pari qui est de mettre fin au putsch constitutionnel mis en place par le locataire du Palais Sékhoutouréyah.

Le gouvernement guinéen, invoquant des risques de débordements, n’autorise pas la marche sur ce tronçon où d’irréductibles partisans du président Alpha Condé sont allés.

« Il revient aux forces de l’ordre d’encadrer » avait lancé ce matin Abdourahmane Sanoh aux médias.

La soirée de ce jeudi, est une autre journée à risques à Conakry qui accueille une mission de la CEDEAO

Moussa Rama Fils

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici