Le prix Nobel de la paix 2020 est attribué au Programme alimentaire mondial

0
375

L’organisme onusien dit avoir distribué 15 milliards de rations et assisté 97 millions de personnes dans 88 pays l’an dernier.

e Nobel de la paix a récompensé vendredi 9 octobre le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies, a annoncé le comité Nobel norvégien, faisant valoir que le besoin de solutions multilatérales était «plus visible que jamais»

Le PAM est récompensé pour «ses efforts de lutte contre la faim, pour sa contribution à l’amélioration des conditions de paix dans les zones touchées par les conflits et pour avoir joué un rôle moteur dans les efforts visant à empêcher l’utilisation de la faim comme arme de guerre», a déclaré la présidente du comité Nobel, Berit Reiss-Andersen.

a déclaré la présidente du comité Nobel, Berit Reiss-Andersen.

«Nous sommes très honorés de recevoir le prix Nobel de la paix. C’est une formidable reconnaissance de l’engagement de la famille PAM qui oeuvre chaque jour à éradiquer la faim dans plus de 80 pays», a déclaré son directeur exécutif David Beasley sur son compte Twitter. «Je suis sans voix pour la première fois de ma vie», a-t-il ajouté dans une vidéo.

«Ce prix Nobel de la paix est une reconnaissance des efforts déployés» par l’organisation «dans le monde entier», a souligné le porte-parole à Genève, en soulignant que, malgré la pandémie de coronavirus qui avait cloué au sol la plupart des avions du monde, le PAM avait réussi à continuer son travail.

«La question de la malnutrition aiguë sévère n’est pas seulement une question de manque de nourriture. Et dans les pays en conflit, (…) vous avez aussi besoin de paix, de stabilité. Tout le reste devient moins intimidant quand vous avez la paix», a-t-il relevé, en citant le Soudan du Sud, la Syrie, le Yémen et l’Afghanistan. «Nous sommes présents dans des zones de conflit, nous sommes présent dans des zones qui ne sont pas en conflit, nous sommes aussi dans des pays en développement, nous aidons beaucoup de gouvernements à développer des politiques nationales, nous travaillons dans de nombreux secteurs pour aider les pays qui peuvent être dans le besoin», a-t-il détaillé.

Le Figaro