Affrontements à Macenta : Le bilan passe de 11 à 17 morts (Députée)

0
287

Macenta-Guinée : Les affrontements inter-communautaires entre Toma et Manian pour la paternité de la ville de Macenta ce week-end ont enregistré des pertes en vies humaines. Joint ce lundi 28 décembre, lendemain de ces violences, la députée uninominale de la dite préfecture annonce dix-sept (17) morts dans des affrontements et trente (30) autres blessés.

« Ces violences sont vraiment de l’incompréhension et de la haine. Parce qu’à Macenta, en dehors des attaques rebelles, Macenta n’a jamais connu de telles violences. La première du genre, dix-sept (17) morts, c’est vraiment regrettable », regrette l’honorable Kenneth Guilavogui.

Cette députée fait savoir que le calme est revenue pour le moment dans la cité grâce à la sensibilisation des uns et des autres faites par le gouverneur, le Ministre d’État de l’Environnement des Eaux et Forêts, Oyé Guilavogui et autres fils de la localité. Elle souhaite que la justice fasse son travail en établissant la vérité. « Il y a deux (2) choses à faire aujourd’hui, car on ne peut pas chercher trop la raison et c’est à la justice d’orienter la situation. Nous sommes dans une nouvelle gouvernance  »Gouverner Autrement », je crois que la justice doit jouer son rôle. Je ne peux pas me mettre à dire tel a raison ou tel a tort », dit-elle.

Ces violences ont occasionné la fuite de plusieurs citoyens de la localité vers d’autres préfectures voisines.

Moïse Rama Fils