Economie : vers la construction d’une usine d’engrais à Conakry

0
199

Le groupe Charles Kader Gooré International (CKG) s’associe à l’espagnol Inagrosa pour implanter une usine d’engrais à Conakry, en Guinée. En exclusivité ici, les modalités de cet accord.

Le groupe ivoirien Charles Kader Gooré International (CKG) s’allie à l’espagnol Inagrosa pour monter une usine d’engrais à Conakry, la capitale guinéenne. Charles Kader Gooré, qui s’est rendu mi-mai à Madrid, siège d’Inagrosa, veut aller vite. « Jeune Afrique » révèle les modalités de cet accord en exclusivité.

Modalités
Le projet consiste en l’implantation d’une usine clé en main disposant d’une capacité de production annuelle de 150 000 tonnes d’engrais, destinée à l’ensemble de la sous région ouest-africaine. Les ministères de l’Agriculture et de l’Industrie de la Guinée ont déjà donné leur accord à ce projet. Inagrosa West Africa, la structure crée pour la gestion de cette usine, est détenue à 60% pour CKG International et à 40% par Inagrosa. La signature de la convention avec l’Etat guinéen est prévue pour juillet 2014.

Ce projet représente un investissement de l’ordre de 15 millions de dollars. Les travaux de construction devraient durer huit mois et l’usine devrait être opérationnelle dès juillet 2015. Pour l’approvisionnement de l’usine en électricité, CKG International prévoit la construction d’une centrale électrique photovoltaïque de 15 mégawatts.

jeuneafrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici