Gouvernement : Alpha Condé se débarasse des militaires ( communiqué)

0
343

Bureau de presse– La Guinée accélère sa transformation. Le Président de la République Alpha Condé a envoyé un nouveau signal fort de sa détermination à poursuivre le changement, en procédant à un remaniement qui met en place un gouvernement entièrement civil et d’expertise.

 

« La Guinée est aujourd’hui dans une phase d’accélération du changement. Pour poursuivre la transformation en profondeur de notre jeune démocratie, j’ai décidé de nommer un gouvernement entièrement civil et d’expertise. En redoublant d’efforts, nous pouvons emmener la Guinée sur la voie de l’émergence », aannoncé le Président Condé. La décision intervient quatre jours seulement après avoir assuré, dans son adresse à la Nation à l’occasion du 54e anniversaire de l’Indépendance, sa détermination « plus forte que jamais » à accélérer le changement. « La Guinée avance. Le changement est en marche : plus rien ne pourra l’arrêter », a déclaré le Président Condé mardi 2 octobre.

 

Dix ministères sont concernés par le remaniement partiel (ministres d’Etat, ministres ou ministres délégués): Affaires Etrangères et Guinéens de l’Etranger ; Santé et Hygiène Publique ; Urbanisme, Habitat et Construction ; Affaires Sociales, Promotion Féminine et Enfance ; Plan ; Agriculture ; Communication ; Sécurité, Protection Civile et Réforme des Services de Sécurité ; Enseignement Supérieur et Recherche Scientifique ; Droits de l’Homme et Libertés Publiques.

 

En formant un gouvernement entièrement civil, le Président Condé envoie un signe fort de la normalisation en profondeur de la Guinée. Trois responsables militaires ont présenté leur démission pour permettre à la Guinée de renforcer la transition républicaine amorcée en 2010, à l’arrivée au pouvoir d’Alpha Condé, premier Président démocratiquement élu de l’histoire de Guinée.

 

Le remaniement est également marqué par la nomination du Secrétaire général de la Présidence de la République, François Louncény Fall, au poste de ministre des Affaires étrangères. Diplomate expérimenté et reconnu par la communauté internationale, ancien envoyé spécial auprès du Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon, M. Fall doit permettre à la Guinée de renforcer ses partenariats stratégiques gagnant-gagnant, de développer une diplomatie active au service de la stabilité et de l’intégration de la sous-région, et enfin de soutenir l’émergence du continent.

 

En formant un gouvernement de compétences, le Président Condé envoie un message clair sur sa volonté ferme à accroître le rythme des réformes. La nomination d’Emile Yombouno, ingénieur, gestionnaire des Projets et spécialiste du développement, au poste de ministre de l’Agriculture, en est une autre illustration. Le Président Condé a fait du développement agricole une priorité de son mandat, pour atteindre l’auto-suffisance alimentaire et devenir l’un des moteurs de la croissance guinéenne.

 

Par ailleurs, le chef de l’Etat et le Premier ministre Mohamed Saïd Fofana ont vivement salué le travail effectué par les ministres quittant le gouvernement, et leur contribution forte à la réussite des premières réformes engagées par l’exécutif guinéen depuis 2010.

 

La mise en place d’un gouvernement civil et d’expertise est un indicateur fort de l’accélération du rythme du changement opéré par la Guinée. Le pays a atteint la semaine dernière le point d’achèvement de l’Initiative Pays Pauvres Très Endettés (PPTE), ouvrant la voie à l’allégement de plus de deux-tiers de la dette extérieure guinéenne et à des investissements majeurs dans les secteurs prioritaires de l’économie. Par ailleurs, après être parvenu à un compromis sur la présidence et la composition paritaire de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), la Guinée s’engage plus encore vers l’organisation rapide des élections législatives.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici