Le chef de l’Etat aux préfets :  » la révision des listes électorales démarrera bientôt »

0
250

 » La révision des listes électorales démarrera bientôt » en Guinée en vue des législatives, c’est en substance une info capitale qui découle de l’audience accordée ce mardi 16 par le chef de l’Etat guinéen aux préfets et gouverneurs du pays. Compte-rendu d’audience.

Venus pour un séminaire de formation à l’initiative du Conseil National de la Transition (CNT), les Gouverneurs des Régions et Préfets étaient chez le Président de la République, Pr Alpha Condé, au Palais Sékhoutouréya ce mardi 16 octobre 2012. C’était pour remercier le Président Alpha Condé pour ses efforts en faveur du développement du pays notamment l’atteinte du point d’achèvement de l’initiative PPTE et tous les chantiers entrepris depuis le début du quinquennat.

 

A l’occasion, Elhadj Thierno Ousmane Diallo, Gouverneur de la Région administrative de Faranah, dira que l’atteinte du point d’achèvement de l’initiative PPTE est le fruit des efforts du Pr Alpha Condé. Il a aussi félicité le chef de l’Etat qui a décrété que 2013 sera une année de justice, avant de le rassurer que les Gouverneurs et Préfets seront là pour appliquer ses décisions afin de faire de la Guinée un pays émergent.

 

Le chef de l’Etat a mis cette rencontre à profit pour échanger avec ces administrateurs territoriaux sur la gestion de la campagne agricole 2012.

 

Pour répondre aux préoccupations du Président de la République, et dans le souci de qualifier la gestion administrative qui leur est confiée, chaque gouverneur de région et préfet s’est exprimé sur la gestion et l’utilisation des tracteurs, des motoculteurs, et des moissonneuses batteuses. Mais aussi au sujet de la commercialisation agricole (du riz, de la pomme de terre, et de la tomate en particulier), de la construction des usines de jus de fruits, des huileries et des magasins de stockage.

 

Trois mille cinq cent francs guinéens, c’est le prix du kilogramme de riz (riz du pays) étuvé, dans la sous-préfecture de Kakoni, Préfecture de Gaoual, du mois de septembre à nos jours. C’est une affirmation du Préfet, Ibrahima Barboza Soumah, relayée par des experts de la FAO à RFI.

 

Mieux, selon le préfet de Beyla, le kilo du riz étuvé est vendu à 2 mille 500 francs guinéens dans plusieurs sous-préfectures.

 

Et des stocks de riz non commercialisé existent dans toutes les préfectures du pays. Ce qui est du jamais vu en Guinée, surtout durant la saison des pluies.

 

Cependant, le Président de la République et son gouvernement, n’entendent pas s’arrêter là.

 

 En cette période caractérisée par l’engouement pour l’agriculture, qui s’empare des fonctionnaires, les préfets et gouverneurs du pays ont sollicité du Président de la République, un accent particulier sur l’entretien des pistes rurales.

 

 Ils ont rendu compte de la satisfaction des populations, les sages en particulier, de l’éclairage public, l’électrification et le bitumage des villes de l’intérieur du pays réalisés par le Professeur Alpha Condé.

 

Le chef de l’Etat a invité les préfets et gouverneurs à rester au service de la population et souhaite désormais que le ministre de l’Administration du territoire, amène le personnel de commandement à informer le gouvernement, tous les 3 trois mois, des réalités de leur  territoire.

 

A propos des législatives qui s’approchent, le chef de l’Etat a invité les administrateurs territoriaux à sensibiliser les citoyens sur la révision des listes électorales qui selon lui, démarrera bientôt.

 

Bureau de presse

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici