dimanche, mars 3, 2024

Guinée: nervosité dans les états majors des partis politiques…

Dans les états-majors des partis politiques de Guinée, on assiste à une montée d’adrénaline en prélude à la publication des résultats définitifs. C’est bien sûr la Cour suprême qui est visée en partie par cette montée d’adrénaline, depuis qu’elle a décidé du report de la publication des résultats définitifs pour le 15 novembre.

 

Si dans son communiqué, l’institution judiciaire a dit agir « conformément aux dispositions des articles 166 et 167 du code électoral et après concertation avec les directeurs de campagne et des avocats des partis politiques concernés », des partis d’opposition eux nient en bloc d’avoir été associés à cette décision fixant la date de diffusion des résultats au 15 novembre.

Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’Union des Forces démocratiques de Guinée (UFDG), principal parti de l’opposition guinéenne, a ainsi déclaré lors de l’assemblée générale du parti tenu samedi dernier, que le communiqué de la Cour suprême faisant état de la fixation de la date de diffusion des résultats en accord avec les directeurs de campagne des partis politiques vise à semer « la confusion dans l’esprit des gens ». et que cela n’était pas du tout « vrai ».

Il a souligné au passage que la Cour suprême « n’a nullement besoin de l’avis d’un directeur de campagne d’un parti politique, ni de celui d’un parti politique pour décaler la date de la proclamation des résultats ».

Le vice-président de l’UFDG a mis ce meeting à profit pour appeler ses militants à se mobiliser, au cas où, les choses ne tourneraient pas comme il le « faut », suite à la publication des résultats de la Cour suprême.

Si dans le camp de l’opposition, on place peu de confiance en la justice guinéenne, soupçonnée d’être à la « solde du pouvoir », le terme est emprunté aux leaders politiques, au RPG-arc-en-ciel, c’est tout à fait le contraire. Là, la justice bénéficie de préjugés favorables.

Pour preuve, durant un meeting tenu presque au moment que celui de l’UFDG, au siège du parti au pouvoir, le secrétaire général chargé de la jeunesse du parti N’Bany Sangaré a exhorté les militants et sympathisants du RPG-arc-en-ciel à porter leur entière confiance dans les instances judicaires, notamment la Cour suprême. Instance à laquelle la tâche revient de dire le droit dans l’examen des contentieux électoraux.

La coordinatrice du parti au pouvoir Nantou Chérif, a dans son intervention souligné clairement qu’une restructuration profonde allait avoir lieu au sein du RPG-arc-en-ciel. Ceci, pour débarrasser le part des « traitres », qui, selon elle, ont plutôt servi la « cause » de l’opposition, durant le vote du 28 septembre.

Elle a flétri le comportement des cadres du parti qui ont « dé tourné à leur profit des sommes d’argent » mis à leur disposition par le parti, durant la campagne électorale. Des montants qui étaient destinés aux militants à la base, a expliqué Nantou Chérif à la foule mobilisée à cet effet.

C’est dans ce climat empreint de tension et de suspicion que la Cour suprême devra départager les partis politiques, dont les principaux ont émis des réserves sur les résultats provisoires par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), il y a environ deux semaines.

Des résultats qui avaient donné une courte avance à la mouvance présidentielle avec 53 sièges de député sur l’opposition, qui en a eu 49 dont 37 pour l’UFDG, 10 pour l’UFR et 2 pour le PEDN.

Tout en prêtant une attention soutenue sur ce qui se « trame » à la Cour suprême, les deux camps poursuivent les tractations en vue de renforcer leur position au sein de la future assemblée nationale. Cela passe par la cooptation de la dizaine de petits partis dotés chacun d’un siège de député.

Certains observateurs pensent que la Cour suprême saura travailler dans la sérénité, en vue de préserver un climat de paix et de quiétude à l’issue de la publication de son arrêt sur les contestations, qui devra déboucher sur la diffusion des résultats définitifs.

xinhua

{jcomments on}

Latest

Guinée : qui est Bah Oury, le nouveau premier ministre?

Conakry, Guinée : le Président de la République, le...

Guinée : le nouveau Premier ministre installé !

Conakry, 29 février 2024 – 48 heures après sa...

Contenus obscènes sur les réseaux sociaux : la Justice aux trousses des auteurs

Guinée, suite à un communiqué des parquets généraux près...

Newsletter

spot_img

Don't miss

Guinée : qui est Bah Oury, le nouveau premier ministre?

Conakry, Guinée : le Président de la République, le...

Guinée : le nouveau Premier ministre installé !

Conakry, 29 février 2024 – 48 heures après sa...

Contenus obscènes sur les réseaux sociaux : la Justice aux trousses des auteurs

Guinée, suite à un communiqué des parquets généraux près...

Grêve Générale : La synthèse de la mi-journée

Guinée-Conakry, comme annoncé, la grève générale illimitée appelé par...
spot_imgspot_img

Guinée : qui est Bah Oury, le nouveau premier ministre?

Conakry, Guinée : le Président de la République, le Général de Corps d’Armée, Mamadi Doumbouya a nommé Amadou Oury Bah au poste de Premier...

Guinée : le nouveau Premier ministre installé !

Conakry, 29 février 2024 – 48 heures après sa nomination, le Premier Ministre, Chef du Gouvernement Amadou Oury Bah a été officiellement installé dans...

Contenus obscènes sur les réseaux sociaux : la Justice aux trousses des auteurs

Guinée, suite à un communiqué des parquets généraux près les cours d’appel de Conakry et de Kankan, ce jeudi 29 février 2024, en rapport...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici