Guinée : l’ong « ASSEOG » facilite la rentrée des classes à plusieurs orphelins

0
427
Les orphelins heureux avec les membres de l'ong
Les orphelins heureux avec les membres de l’ong

Guinée-Conakry : Dans le cadre du soutien aux enfants démunis, l’ONG ‘’Action pour le soutien scolaire aux enfants orphelins de Guinée (ASSEOG) », a procédé à la  remise de don de fournitures scolaires aux pensionnaires de deux orphelinats de la capitale.

Ce dimanche 25 septembre 2016, deux  orphelinats de la place à savoir : DEMMG ’’Dimakenè et les enfants pour un monde meilleur en Guinée de Hamdalaye »  et l’orphelinat « KIRIDYAH de Matoto,  ont bénéficié des sacs de riz, des savons, des outils scolaires pour la rentrée des classes prévue  dans quelques jours.

La présidente de l’ONG ‘’ ASSEOG’’, Mariame Kaloga, dans sa communication,  déclare que leur objectif comme indique le nom de son organisation, « Action pour le soutien scolaire aux enfants orphelins de Guinée »,  est de réduire le taux d’analphabétisme dans les orphelinats, les faire savoir qu’ils ne sont pas seuls, les  aider à surmonter certaines difficultés et surtout à promouvoir  leur scolarisation.

asseog2

Aminata Dimakanè,  fondatrice de l’orphelinat Dimakanè de Hamdalaye dans la commune de Ratoma, a d’abord remercié les donateurs d’avoir pensé à ces enfants vulnérables.

 « Je remercie vraiment l’ONG pour ce don, car  avant je labourais les champs pour subvenir aux besoins alimentaires  de ces enfants, mais actuellement à cause du manque de moyens, j’ai laissé mon champ derrière moi. Les bonnes personnes qui venaient, ne viennent plus  pour le moment et chaque jour je prépare 14 kilogrammes de riz pour ces orphelins »explique-elle.

Poursuivant sa communication, elle  demandera aux jeunes filles de ne pas se faire avorter.

 «Je  ne peux pas chasser les gens, je suis là pour sauver la vie des enfants. Sur ce, je demande  aux jeunes filles de ne pas se faire avorter ou tuer leurs enfants, moi Aminata Dimakanè est là pour les enfants. Celles qui envoient en cachette leurs enfants, je conseille  de bien les protéger pour ne pas qu’un chien les mange. Je viens de sortir de l’hôpital pour un tel cas.»

A son tour, Islam Sylla, jeune pensionnaire de l’orphelinat Dimakanè, se dit très ravi parce que ce don coïncide à la rentrée scolaire. La présence physique des membres de l’ong, est un motif de satisfaction également. Il a demandé à ASSEOG  « de continuer sur ces bonnes actions. »

Quand à la fondatrice fondatrice et présidente du foyer de Matoto Kiridyah, Marie Bangoura dira qu’ « un don n’est jamais petit, il y  en a  qui ne le font jamais, ils n’ont pas le courage de faire la charité ».

Elle a fini par remercier et faire de bonnes prières pour la continuité de cette organisation jeune et ambitieuse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici